39 migrants sri-lankais libérés de la zone d'attente par la cour d'appel

immigration
Le JLD prononce le maintien des 46 migrants sri lankais en zone d'attente à La Réunion
Le JLD prononce le maintien des 46 migrants sri lankais en zone d'attente ©Willy Thévenin
Depuis leur arrivée par bateau samedi 17 septembre, les 46 migrants sri-lankais sont en zone d'attente. Ce lundi, la cour d'appel a décidé de régulariser la situation de 39 d'entre-eux, désormais libres.

La cour d'appel a rendu sa décision ce lundi 26 septembre : 39 sri-lankais (35 adultes et 4 enfants) sont libérés de la zone d'attente. Ils ont obtenu un visa de régulation de 8 jours et on pu récupérer leurs affaires personnelles. Ils devraient être pris en charge par la Croix-Rouge dès ce soir, qui pour le moment, n'a reçu aucune consigne de la préfecture.

Les migrants pourront ensuite faire leur demande d'asile en préfecture. Une demande qui ne signifie pas qu'elle sera autorisée. Chacun va devoir déposer un dossier.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère : 

La cour d’appel libère 39 migrants sri-lankais de la zone d’attente

Appel de première décision

Ils sont 46 à avoir été placés en zone d'attente dans un hôtel de Saint-Denis et au centre de rétention de l'aéroport depuis leur arrivée par bateau samedi 17 septembre au Port Ouest.

Mercredi dernier, ils avaient été conduits au palais de justice de Champ Fleuri pour être tour à tour entendus par un juge des libertés et de la détention (JLD). Ce dernier avait alors décidé de les maintenir en zone d'attente. Les avocats avaient fait appel de cette décision et vendredi, ils s'étaient donc à nouveau présentés devant le JLD. Cette fois, la cour d'appel a tranché et confirmé qu'ils peuvent quitter la zone d'attente.

Sept migrants d'origine tamoule et non cinghalaise avaient refusé de se rendre à l'audience vendredi dernier. La justice considère ainsi qu'ils se sont désistés. Pour le moment, ces sept personnes restent en zone d'attente.