réunion
info locale

La 6ème édition de l'opération "Stop agression" a lieu ce week-end

sport
6ème édition de la journée Stop Agression
©Indranie Pétiaye Réunion La 1ère
La 6ème édition de « Stop agression » se déroule au gymnase de Champ Fleuri ce dimanche 29 septembre. La manifestation vise à enseigner gratuitement aux femmes les bases du self défense.  
Près de 300 réunionnaises s'initient depuis 9h ce dimanche au gymnase de Champ-Fleuri de Saint-Denis au Sambo défense, au Krav Maga, au Penchak Silat ou encore au MMA, le Mix Martial Art. Jusqu'à 16h, elles bénéficient d'une initiation gratuite à plusieurs disciplines destinées à les aider à faire face aux agressions qu'elles peuvent subir dans leur quotidien. La manifestation est 100% féminine. Les seuls hommes présents sont les instructeurs. 
 
stop agression
©Indranie Pétiaye Réunion La 1ère

Ces initiations au self-défense et aux arts martiaux visent également à venir en aide aux femmes victimes de violence conjugale. Et pour apprendre à faire face, le krav maga est une option choisie par beaucoup. Initialement mis en place pour les militaires de l'armée israélienne, le krav maga utilise des techniques basées sur des mouvements simples, courts et rapides. Le pratiquant n'a pas affaire à des règles de combat mais à sa logique et aux réflexes appris car en cas d'agression c'est l'efficacité qui prime. 

Le reportage de Marie-Ange Frassati : 
©reunion

Développement d'une confiance en soi, meilleure coordination des mouvements, amélioration de la condition physique, meilleur équilibre psychologique sont autant d'atout avec lesquels ces femmes repartiront ce soir suite à leur initiation au self-défense. Si certaines sont venues pour découvrir des techniques afin de parer à d'éventuelles agressions, d'autres en revanche vivent la violence au quotidien. 

Le reportage d'Indranie Pétiaye et Daniel Fontaine : En 2018, les forces de l'ordre sont intervenues 6 000 fois à domicile, pour des faits de violences conjugales. Dans le classement des régions les plus touchées par les violences conjugales, La Réunion se retrouve en 3ème position, après la Guyane et la Corse.
Publicité