publicité

700 kg de poissons saisis par la Marine Nationale

Les marins du patrouilleur de la Marine Nationale "Le Malin" ont intercepté 3 bateaux malgaches qui pêchaient illégalement dans les eaux territoriales des îles Eparses. 700 kg de poissons ont été saisis

La patrouilleur "Le Malin" en reconnaissance dans l'océan Indien © FAZSOI
© FAZSOI La patrouilleur "Le Malin" en reconnaissance dans l'océan Indien
  • Par Laurent Figon
  • Publié le , mis à jour le
Le patrouilleur de la Marine Nationale "Le Malin" a procédé au contrôle de trois embarcations traditionnelles de pêche au large de l‘île Juan de Nova, le jeudi 13 septembre. A leur bord, 700 kg de poissons et des apparaux ont été saisi par les militaires sur décision du Directeur de la mer Sud Océan Indien. Les bateaux immatriculés à Madagascar n'avaient pas de permis de pécher et étaient entrés de manière illégale dans la Zone économique exclusive (ZEE) des îles Éparses. Dans cette région, c'est l'administration des terres australes et antarctiques françaises (TAAF) qui délivre le sésame. Les îles de Juan de Nova et Europa et l'atoll Bassas da India  dans le Canal du Mozambique représentent à eux seuls plus de 300000 km2 de ZEE.

Ce type d’opération est coordonné par le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion. Il confirme la volonté de la France de protéger les ressources en poissons des eaux des îles françaises Éparses du canal du Mozambique.
 

Sur le même thème

  • pêche

    Remise de 800 cartes de pêche ce lundi

    Depuis 6h ce lundi matin, la Réserve marine délivre les cartes de pêche pour 2019. Chaque année, les pêcheurs sont nombreux à venir en chercher une, mais le quota est limité.
     

  • pêche

    Maurice : deux manifestations pour dénoncer l'accord de pêche avec le Japon

    Deux manifestations ont eu lieu jeudi à l'île Maurice, pour dénoncer les accords de pêche signés par l'île sœur avec le Japon. Madagascar ne parvient plus à lutter contre les trafics d'armes. Aux Comores, les arrestations continuent. RSF, s'inquiète pour l'avenir des médias indépendants.

  • pêche

    La mairie fait le ménage au Port de Sainte-Rose

    17 pêcheurs professionnels et retraités ont signé ce matin, des contrats leur attribuant une place à quai. Une grande première pour la commune de Sainte-Rose. Le but de cette opération : se mettre en conformité avec la loi. En 2017, la Cour des Comptes avait épinglé la gestion du port.

     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play