Le bateau sri lankais à l'approche de La Réunion attendu samedi matin

océan indien
Migrants
Photo d'archives ©Stéphane Enilorac
Le bateau de pêche sri lankais se trouvait ce vendredi après-midi, à 70 kilomètres au large des côtes de La Réunion, soit à 70 kilomètres environ à l'Est de l'île. Le Champlain, navire de la Marine nationale, a établi un contact avec l'embarcation, qui devrait accoster ce samedi matin.

Le bateau sri lankais repéré depuis mardi matin au large de l'île Maurice est entré dans les eaux territoriales françaises et se trouvait ce vendredi après-midi à 35 nautiques des côtes réunionnaises, soit à 70 kilomètres environ à l'Est de l'île.

L'embarcation qui transporte 46 personnes, dont deux femmes et six enfants, fait route vers le Nord-Ouest en direction du Grand Port Maritime. Selon les autorités, elle devrait arriver à La Réunion demain matin, samedi 17 septembre.

Un navire repéré par les autorités mauriciennes 

La préfecture de La Réunion précise que le Commandement de la zone maritime sud de l’océan Indien et la Direction de la mer sud océan Indien sont en alerte depuis son repérage en coordination avec les autorités mauriciennes.

Celle-ci confirme ainsi, comme nous l'indiquions, que les garde-côtes de l'île Sœur ont dépêché le Dornier, son avion patrouilleur, ainsi que le Victory, l'un de leurs navires, afin de suivre, nous explique-t-on, la position du bateau sri lankais et évaluer sa situation ainsi que celle des 46 personnes se trouvant à son bord.

L'opération "Search and Rescue" lancée

L'opération SAR, pour "Search and rescue" "localiser et secourir des personnes en situation de détresse", a par ailleurs été déclenchée par le préfet de La Réunion en sa qualité de délégué du gouvernement français pour l'action de l’État en mer.

Celui-ci considère en effet que le risque de danger est réel, compte tenu du nombre de personnes à bord pour un bateau qui ne mesure que 12 mètres. Dans le cadre de cette opération, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et Sauvetage (CROSS) est chargé de coordonner les moyens déployés.

La Marine nationale dépêche le Champlain

Le Champlain, bâtiment de la Marine nationale a reçu pour mission d'aller ce vendredi après-midi d'aller au contact de l'embarcation afin de préciser les intentions, la situation et la santé des passagers. "L'objectif des autorités françaises est à ce stade de mettre en sécurité les personnes", conclut la préfecture.

Après contact avec le bâtiment de la Marine nationale, de soutien et d'assistance outre-mer Champlain, il ressort que l'embarcation immatriculée au Sri Lanka est manœuvrable et stable.

Les 46 Sri Lankais attendus samedi matin

Les passagers n'ont pas demandé d'assistance médicale. L'embarcation est coopérative, selon les autorités. Elle sera jusqu'à son arrivée sous la surveillance des moyens du CROSS, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et Sauvetage. 

A leur arrivée, les passagers seront pris en charge par les services de l'Etat pour leur bilan sanitaire et leur placement en zone d'attente. En tant qu'étrangers en situation irrégulière, ils feront ensuite l'objet d'entretiens avec l'Office français de protection des réfugiés et apatrides.