A Saint-Pierre, un micro lycée pour accompagner les décrocheurs jusqu’au bac

éducation
Lycée Ambroise Vollard à saint-Pierre ©Sopie Person
Depuis quatre ans, un micro lycée a pris ses quartiers dans l’enceinte de l’établissement Ambroise Vollard à Saint-Pierre. L’accompagnement des décrocheurs jusqu’au bac se fait selon deux principes : prendre son temps et proposer un enseignement personnalisé.

Passer trois ans en classe de terminale ? Ce qui apparait comme impensable dans un lycée classique est tout à fait envisageable dans un micro lycée.

 L’établissement Ambroise Vollard accueille des jeunes en décrochage scolaire qui veulent reprendre des études et obtenir le baccalauréat. Dans ce micro lycée, il n’existe pas de classes de secondes, l’enseignement est dispensé uniquement à destination des premières et des terminales. La préparation à l’examen peut prendre deux à trois ans avec un taux de réussite avoisinant les 80 %.

Quel est le profil des élèves du micro lycée ?

Pour intégrer le micro lycée, il faut répondre à au moins deux critères : avoir  moins de 25 ans et être en décrochage depuis plus de 6 mois. Le recrutement se fait ensuite sur entretien individuel, cette étape est essentielle, elle permet à l’équipe pédagogique de mesurer la motivation du candidat.

Le profil des lycéens est assez varié, on y trouve de jeunes mamans dont la grossesse a interrompu le cursus à des élèves traversant des difficultés sociales en passant par les personnes avec une phobie scolaire.

Les classes accueillent 15 élèves maximum, cet effectif réduit autorise la mise en œuvre d’un enseignement personnalisé, et surtout de prendre son temps.
Le micro-lycée  n’a pas encore fait le plein cette année, il reste quelques places. 

Regardez le reportage de Réunion la 1ère:

Rentrée : un micro-lycée pour lutter contre le décrochage scolaire