réunion
info locale

Route des géraniums : la commission permanente reportée

transports
Manifestation contre la Route des Géraniums
Collectif "NON à la Route des Géraniums" ©Michèle Bertil
Ce mardi 18 septembre, la Région Réunion devait se pencher sur l’abandon du projet de la Route des Géraniums. La décision devait en effet être validée en Commission permanente. Incertains, les opposants au projet se mobiliseront devant la Pyramide inversée.
 
Ils sont de retour devant la Pyramide inversée. Les opposants à la Route des Géraniums veulent s’assurer de l’abandon définitif du projet. Annoncé aux maires du Tampon et de Saint-Pierre, l’abandon devait encore être confirmé lors de la Commission permanente de la Région Réunion ce mardi 18 septembre. la commission permanente a été reportée au 25 septembre 2018
  

Pour un abandon ferme et définitif


Le 3 septembre dernier, les membres du collectif « NON à la Route des Géraniums » s’étaient déjà retrouvés devant la Pyramide inversés, à Sainte-Clotilde, pour s’assurer de la détermination du président de Région, Didier Robert, à aller au bout de sa décision. Ils avaient alors été reçus, avaient obtenu l’engagement de ce dernier et fait part de leurs propositions quant à la situation.
 
S’ils ne veulent pas de la Route des Géraniums sous cette forme, la question de la circulation au Tampon reste leur priorité. Ainsi, les membres du collectif ont demandé à la Région d’intervenir pour permettre une fluidification de la circulation dans le secteur, à savoir refaire le réseau routier ou créer un accès direct au site touristique du volcan.
 

Aucune autre intervention


A leur demande, la Région Réunion a répondu que cela ne faisait pas partie de leur compétence et les a ainsi renvoyés vers la municipalité du Tampon. Les opposants à la Route des Géraniums ne s’attendent donc pas à de grandes annonces mais espèrent bien voir l’abandon définitivement confirmé.

Ils se réuniront donc devant la pyramide inversée ce mardi 18 septembre à partir de 10h. Reportée au 25 septembre prochain, la décision de la Commission permanente devra être communiquée à la Commission Nationale du Débat Public. Ce n’est qu’à ce moment qu’elle sera officielle.