Accident de travail mortel à La Bretagne : le procès du chef d’entreprise reporté au 4 juin 2021

justice
Accident à La Bretagne
©Réunion 1ère (Antoine Garnier)
Un chef d’entreprise était convoqué devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis ce mardi 10 novembre. Poursuivi pour homicide involontaire suite à un accident de travail mortel survenu sur un chantier de la Bretagne en février 2016, son procès est reporté au 4 juin 2021.
Le jour des faits, Sylvestre Govindin, un ouvrier de l’entreprise FEN-TP, perdait la vie, enseveli. Le drame s’était produit dans le chemin de la Grotte dans le quartier de La Bretagne à Saint-Denis.
 

Un homme meurt enseveli

La victime et un autre ouvrier se trouvaient dans une tranchée pour installer des buses d’évacuation d’eaux usées au moment où celle-ci s’est refermée sur eux. Un conducteur d’engin qui se trouvait à proximité et deux autres salariés de l’entreprise n’ont rien pu faire.

Pourquoi la victime est-elle restée coincée sous terre aussi longtemps ? Pourquoi ce salarié, intervenant dans un endroit à fort dénivelé, était-il protéger par du matériel adapté ?
 

Homicide involontaire et subornation de témoin

Quatre jours après les faits, l’entrepreneur de Saint-André était mis en examen pour homicide involontaire. Les enquêteurs ont relevé plusieurs infractions concernant les mesures de sécurité.

Son frère est également poursuivi pour subornation de témoin. La justice le soupçonne d’avoir demandé aux employés de dissimuler la vérité. Il faudra finalement attendre le 4 juin 2021 pour que le procès se tienne.

Les précisions de Réunion la 1ère. 
Accident de travail mortel à La Bretagne, le procès reporté au 4 juin ©Réunion la 1ère