publicité

L'actu de la région: embouteillages dans le ciel mahorais

La concurrence se durcit dans le ciel mahorais, Madagascar veut attirer les touristes de l'Est et enfin une usine de traitement des algues aux Seychelles

© Aéroport de Mayotte
© Aéroport de Mayotte
  • E.A. avec Bruno Minas
  • Publié le , mis à jour le

Mayotte: le retour d'AB aviation
Selon Mayotte la 1ère, la compagnie aérienne "AB Aviation" est de retour sur l’aéroport de Pamandzi. Elle propose des itinéraires vers les autres îles et au-delà vers la Tanzanie, en complément de ce que font déjà Inter-îles et Ewa. "AB" a inauguré lundi matin ses nouveaux locaux à Mamoudzou, rue du Commerce.
 AB Aviation » porte les initiales de son créateur et patron Ayad Bourhane, un mahorais implanté à Moroni. La compagnie revient en force sur le marché de Mayotte avec 10 aller-retour par semaine vers Anjouan, et 5 vers Mohéli et la Grande-Comore. Des extensions existent déjà vers Dar es Salaam, et prochainement Majunga.

Le trafic Mayotte- Anjouan devient plus intensif, s’ajoutant aux autres transporteurs :  Ewa et Inter-iles.

Ceux qui veulent aiment fréquenter Mohéli retrouvent une ligne directe,  mais Ayad Bourhane compte aussi sur le tourisme à Anjouan. « Il y a encore plus d’hébergements à Anjouan qu’à Mohéli, ils sont récents et de bonne qualité » dit-il.

Madagascar veut séduire les polonais
Un vol direct Varsovie-Nosy Bé! Selon Midi Madagascar, un des avions de la compagnie aérienne polonaise Blue Panorama a pu rejoindre il y a quelques jours l’aéroport de Fascène. A son bord: 270 passagers, composés de touristes polonais et une quarantaine de représentants de Tours Opérateurs et agences de voyage polonais à bord. Il s’agit d’un vol inaugural suite à un contrat de partenariat conclu entre cette compagnie Blue Panorama et ITAK, un des plus grands Tours Opérateurs en Pologne. Les parties prenantes ont ainsi choisi de desservir l’île aux Parfums et Varsovie à raison d’un vol hebdomadaire jusqu’en janvier 2019 et reprendra en avril de la même année.
© Ministère du tourisme de Madagascar
© Ministère du tourisme de Madagascar

Les Seychelles veulent recycler les algues
Selon seychellesnewsagency, la famille Port Louis a commencé l'an dernier à transformer les algues en engrais liquide. Son usine, Seaweed Seychelles, produit également des algues broyées cuites et séchées pour le conditionnement du sol. "Nous avons commencé la production juste à temps alors que le pays entre dans la saison de la mousson du sud-est où la plus grande quantité d'algues se dépose sur nos plages", explique Bernard, le père. L'usine peut extraire jusqu'à 4000 litres d'engrais liquide par jour. "

Pendant la mousson du sud-est de mai à octobre, on estime qu'environ 100 000 tonnes d'algues s'accumulent sur les plages de Praslin. Pendant de nombreuses années, l'accumulation d'algues, qui est malodorante et attire les mouches, a constitué une nuisance pour les populations. Le type de plantes la plus commune trouvé sur les plages des Seychelles est l'algue de mer "sargassum" ainsi que les herbiers marins.


 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play