réunion
info locale

L'actu de la région : le mariage religieux de mineurs autorisé à Maurice !

océan indien
Amnesty contre mariage des enfants
©Amnesty International
Le mariage religieux des mineurs en question à Maurice, après le décès d'une fillette de 13 ans, mariée et enceinte ! L'ex-président des Maldives condamné à 19 mois de prison. Un maire incarcéré pour vol de vanille à Madagascar. Les Comores et les Seychelles ouvrent leur ciel.
L'express de Maurice, comme Le Mauricien reviennent longuement, ce vendredi 22 juin 2018, sur le décès d'une jeune fille de 13 ans, mariée et enceinte. L'île sœur s'était distinguée, en 2016 au Botswana, en refusant de signer la charte interdisant le mariage des mineurs. Une charte qui était soumise à tous les membres de la SADC (Southern African Development Community).
Le drame survenu, ce mardi 19 juin 2018, à Goodlands ville du Nord-Est, repose le problème du mariage des enfants. En 2014, nos confrères du Mauricien ont comptabilisé 805 unions de mineurs et jeunes adultes, âgés de 15 à 19 ans. Un constat qui interpelle les observateurs, Maurice étant signataire de la Convention de Droits de l'Enfant des Nations unies.
Devant l'émotion suscitée par cette affaire, la ministre de l'Égalité des genres et de la Famille, Roubina Jadoo-Jaunbocus, a souligné dans lemauricien.com, qu'elle avait demandé à la police d'ouvrir une enquête pour comprendre comment une enfant de 13 ans a pu être autorisée à se marier.

Madagascar : un maire et son chauffeur incarcérés pour vol de vanilles

Un maire et son chauffeur ont été incarcérés, ce jeudi 21 juin 2018, par le tribunal de Mandritsara pour avoir dérobé près de 18 kg de vanille verte. Les deux hommes ont été interpellés, alors qu'ils tentaient de vendre la marchandise. En apprenant la nouvelle la population de Befandriana, une petite ville du Nord-Est de la Grande-Ile s'est massé devant la mairie soulogne lexpressdemada.com. Les gendarmes ont été contraints d'évacuer le maire et son complice vers Mandritsara, où ils ont été présentés au parquet avant d'être placé en détention. Une mesure coercitive qui est également destinée à protéger les suspects.

Maldives : l'ancien président condamné à 19 mois de prison

Maumoon Abdul Gayoom, 80 ans, président de la République des Maldives de 1978 à 2008  a été condamné, ce mercredi 13 juin 2018, à 19 mois de prison ferme pour obstruction à l'enquête sur un présumé complot visant à renverser le nouveau président des Maldives, Abdulla Yameen. 
L'arrestation avait eu lieu en février 2018. L'ex-leader de l'archipel était suspecté de vouloir fomenter un coup d'état. Il est d'ailleurs toujours poursuivi pour terrorisme et, en attente d'être jugé. Le président Gayoom son successeur, dirigeant inflexible et autoritaire, est mis au banc de la communauté internationale. L'ONU a d'ailleurs estimé que le président des Maldives s'est livré, ces derniers mois, à une "attaque en règle de la démocratie".

Seychelles et Comores : les archipels s'offrent leur ciel

Les Comores et les Seychelles viennent de signer un accord relatif aux services aériens nous dit, afrik.com. Désormais, Air Seychelles dispose d'un accès illimité au ciel des Comores et réciproquement. Le petit couac dans l'échange, signé sous l'égide de la commission de l'océan indien, c'est que l'archipel des Comores ne dispose pas, pour l'instant, de compagnie aérienne. 
Air Seychelles a l'intention d'effectuer un vol par jour en direction des Comores. 
Publicité