L'actu dans la région : le policier mauricien, victime des pousseurs, menacé de mort

océan indien
Policier mauricien agressé
©Capture d'écran YouTube
Le policier mauricien frappé en intervenant sur un rallye sauvage vient de recevoir une lettre de menace de mort. Bientôt, un refuge va ouvrir ses portes aux Seychelles pour accueillir les femmes victimes de violences conjugales. 
Le policier, victime de violences, en intervenant sur un rallye sauvage, le dimanche 9 septembre à Maurice, vient de recevoir des menaces de mort. La lettre est d'autant plus prise au sérieux par les autorités de l'île sœur que le représentant des forces de l'ordre a déjà été pris à parti à son domicile. Le soir de son agression, une dizaine de délinquants ont saccagé son domicile et sa voiture. Une plainte a été déposée par le policier et une enquête a été ouverte pour démasquer l'auteur de la missive nous apprend lemauricien.com.

Un refuge pour les femmes victimes de violences conjugales 

Le premier refuge réservé aux femmes victimes de violences conjugales va ouvrir ses portes en novembre aux Seychelles. Là-bas comme ici, loin des plages de sable blanc derrière les murs des cases, à la nuit tombée des mères de famille sont quotidiennement roués de coups par leurs conjoints. Selon une étude de 2016, 58 % des femmes seychelloises étaient victimes d'une forme de violence de la part d'un partenaire. Sans la moindre possibilité d'échapper à leurs bourreaux, elles sont condamnées à subir leur triste sort. Au mois de novembre, un refuge sécurisé et surveillé 24 h/24 va ouvrir ses portes. Ce projet a été financé par des fonds européens précise le site seychellesnewsagency.com.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live