L’actu de la région : Seize députés malgaches soupçonnés de corruption

océan indien
Madagascar Bianco seize députés soupçonnés de corruption 190718
©l'Express de Madagascar
A Madagascar, sept des seize députés soupçonnés de corruption par le Bianco pourraient faire l’objet d’arrestation. A Mayotte, près de 600 pèlerins peinent à obtenir leur visa pour La Mecque, tandis qu’un Mauricien comparait ce jeudi à Port Louis, pour le trafic supposé d’1,2 kg d’héroïne.
 
Madagascar : soupçon de corruption autour de l’adoption des projets de loi pour les élections

Selon nos confrères de l’Express de Madagascar, seize députés sont soupçonnés de corruption par le Bianco, le Bureau Indépendant Anticorruption. Neufs d’entre eux ont déjà été auditionnés, mais sept refusent de répondre aux convocations.

Ils sont pourtant sommés d’apporter des explications et des éléments de preuve pour se disculper dans le cadre de l’enquête ouverte par le Bianco, suite au dépôt de doléance des députés Tim et Mapar, le 5 avril dernier.

Ainsi, ils sont soupçonnés de corruption lors de l’adoption des projets de loi organique relatifs aux élections, explique l’Express de Madagascar. Le directeur général du Bianco, Jean-Louis Andriamifidy prévient enfin que si les sept députés refusent de répondre aux convocations, "ils feront l’objet d’arrestation".


Maurice : saisie d’1,2 kg d’héroïne pour 18 millions RS

Un mauricien de 37 ans comparait ce jeudi 19 juillet au tribunal de Port-Louis pour trafic de drogue. L’homme, employé de la Cargo Handling Corporation, a été arrêté hier soir, mercredi, par l’Anti-Drug and Smuggling du Port, après qu’il ait réceptionné un colis contenant 1,2 kg d’héroïne.

Selon l’Express de Maurice, la drogue serait arrivée de Madagascar par un bateau conteneur. La valeur de la marchandise serait estimée à 18 millions RS, soit près de 450 000 euros.
 
Maurice saisie héroïne 190718
©L'Express.mu


Mayotte : 600 pèlerins attendent leur visa pour La Mecque

Les associations de pèlerinage de Mayotte sont inquiètes. 600 prétendants au voyage de La Mecque sont toujours dans l’attente de leur visa pour l’Arabie Saoudite, pourtant la demande a été faite depuis un moment.

Hier, mercredi 18 juillet, les associations se sont donc réunies chez le Grand cadi, rapporte Mayotte la 1ère. La procédure pour accomplir les formalités semble en effet les dérouter car il faut passer par La Réunion pour obtenir les visas. Les diplomates saoudiens s’y rendront en effet ce samedi 21 juillet pour traiter les dossiers des Réunionnais et des Mahorais.

Une procédure que certaines associations dénoncent, estimant manquer de soutien de la part de l’Etat et du Département dans un domaine qui relève pourtant de la diplomatie française. L’an prochain, les diplomates devraient cette fois venir jusqu’à l’île aux parfums, qui compte quatre fois plus de pèlerins que La Réunion.

Le premier départ de prétendants mahorais au pèlerinage de La Mecque est prévu la semaine prochaine.
 
Hadjs

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live