publicité

Aéroport Roland Garros : le trafic a progressé de 7,9 % en 2018

Un trafic en hausse de 7,9 % en 2018 à l'aéroport Roland Garros, par rapport à l'année précédente. Un axe métropole - Réunion très dynamique, une progression sur Mayotte ou encore un recul sur Maurice et des conséquences suite à la crise des Gilets Jaunes. Le détail à lire ici. 

© Archives francetvinfo
© Archives francetvinfo
  • LP
  • Publié le
L’an dernier, l’Aéroport de La Réunion Roland Garros a accueilli 2 473 843 passager. Le trafic est en progression de 7,9% par rapport à l’année précédente (soit 180 801 passagers supplémentaires). Dans un communiqué, l’aéroport précise que "le nombre de passagers locaux, commençant ou terminant leur voyage à La Réunion, a augmenté de 7,5% alors que celui des passagers en transit (52 771) a progressé de 26,7% par rapport à 2017".

L’activité reste très dynamique sur l’ensemble de l’année, malgré le ralentissement enregistré en fin d’année suite au mouvement social des Gilets Jaunes.
 

Métropole-Réunion : 60 % de l’activité

Sur l’axe métropole-Réunion, le nombre de passagers augmente de 12,8% (près de 166 000 passagers supplémentaires) et représente 60% de l’activité totale de l’aéroport.

La direction de l’aéroport précise qu’"Orly et Roissy restent les principales plates-formes de provenance et de destination de ce trafic (92% de l’ensemble)". La part de Marseille représente désormais 6% de l’activité entre la métropole et La Réunion, le trafic ayant doublé entre Marseille-Provence et Roland Garros en 2018, après la réouverture de la ligne d’Air Austral fin 2017. Lyon et Toulouse contribuent pour 1% chacun à ce trafic.
 

Trafic en recul sur Maurice et en progression sur Mayotte

Dans la zone océan indien, les lignes régionales enregistrent une progression globale plus modeste (+0,2% au terme des douze mois de l’année). La direction de l’aéroport remarque que "le trafic recule légèrement (–0,5%, 531 000 passagers) sur la ligne Saint-Denis—Maurice, deuxième composante principale de l’activité de la plate-forme".

En revanche, il progresse de 9% entre La Réunion et Mayotte. "Cette ligne ayant accueilli une partie du trafic Mayotte-Paris quand Air Austral n’a pu assurer sa liaison directe vers la métropole au départ de Dzaoudzi", précise le communiqué.

Les autres lignes régionales ont connu des évolutions contrastées en 2018 : fréquentation en baisse entre La Réunion et les aéroports malgaches (–4,8%) et sur Johannesbourg (–12,9%), en progression sur les Seychelles (+0,8%) et les Comores (+16,9%).
 

Progression à l’international

La direction de l’aéroport affirme aussi que les lignes long-courrier internationales contribuent à la performance globale du trafic en progressant de 2,9%. "La plus forte hausse est enregistrée sur la liaison Saint-Denis–Guangzhou (Canton, Chine), où le nombre de passagers augmente de 26,7%. La fréquentation de la ligne Réunion-Chennai (Inde) s’inscrit également à la hausse (+6,4%). En revanche, elle est en recul entre La Réunion et Bangkok (–2,9%)", remarque la direction.
 

Hausse du trafic de marchandises

Du côté du trafic de marchandises, l’aéroport enregistre également une progression à deux chiffres en 2018, pour atteindre 29 190 tonnes. Il progresse globalement de 10%, grâce à une performance notable à l’export (+16,3%) liée au dynamisme des exportations fruitières après la faible production de letchis en 2017. Le fret importé progresse pour sa part de 7,6%.
 

La baisse de décembre

Sur cette fin d’année, le mouvement des Gilets Jaunes n’a pas été sans conséquence sur le trafic de l’aéroport. "Pour le mois de décembre 2018, l’activité s’est inscrite à la baisse (–1,6%) pour le deuxième mois consécutif. Les mouvements aériens sont restés perturbés en début de mois par le mouvement social et la restriction des horaires d’ouverture de l’aérogare", rappelle la direction de l’aéroport.

Dans le détail, le communiqué précise que "le nombre de passagers locaux, commençant ou terminant leur voyage à La Réunion, a reculé de 1,8% alors que celui des passagers en transit a progressé de 6,2%. Sur le mois, le trafic baisse de 1,1% sur l’axe métropole-Réunion et de 5% sur la ligne Réunion-Maurice. Deux destinations régionales enregistrent des hausses : Mayotte (+4,1%) et les Seychelles (+5,5%). Le nombre de passagers diminue en revanche de 4% entre La Réunion et les aéroports malgaches, de 0,3% sur l’Afrique du Sud et de 7% sur les Comores".
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play