Affaire de maltraitance : le procureur appelle à dénoncer

faits divers
reportage ©reunion la 1ere
Deux femmes ont été mises en examen pour maltraitances sur personnes âgées.  Elles accueillaient dans une pension des personnes dépendantes dans des conditions indignes.
La pension a été fermée. C'est le deuxième établissement clandestin à fermer ses portes depuis le début de l'année à Saint-André.
Il y a sûrement d'autres pensions accueillant des personnes vulnérables et isolées dans des conditions inhumaines.

Eric Tuffery, procureur de la République, appelle à dénoncer les propriétaires de ces pensions indignes : "on peut depuis sa fenêtre constater que des gens sont hébergés dans des situations un peu étrange. Il faut nous signaler, soit à la police, soit au Conseil départemental, soit à l'ARS."