Agression au Créolia : le tournage des "Vacances des Anges" à La Réunion est annulé

faits divers
Les Réunionnais demandent le départ des Anges
©Géraldine Blandin

La production de l’émission "Les Vacances des Anges" annonce que le tournage prévu à La Réunion ne se fera finalement pas. La décision a été prise suite à l’agression qui s’est produite dans l’hôtel dionysien dimanche.

" La Grosse Equipe constate que les conditions de sérénité ne sont plus réunies pour permettre un tournage de l’émission sur l’île de La Réunion ", indique dans un communiqué ce lundi soir la production.

La décision est tombée ce lundi 11 janvier peu avant 19h. Suite à l’agression qui s’est produite dimanche 10 janvier à l’hôtel dionysien Le Créolia, la production des "Vacances des Anges" a décidé d’annuler le tournage qui devait débuter ce lundi, et déjà reporté au lendemain.

La production "attristée par l'injustice" de la polémique

" Touchés par cet incident, Antoine Henriquet et ses équipes ont le regret d’annoncer : " Nous sommes tous consternés et attristés par l’injustice de cette polémique qui nous a profondément blessés " déclare le président de la Grosse Equipe ".

Communiqué de la production

Les producteurs estiment que " la santé et la sérénité de l’équipe de production, des candidats et de toutes les personnes impliquées dans le tournage est notre plus grande priorité ".

L’affaire a fait grand bruit dans l’île. De nombreuses personnes ont protestées contre les " Anges " impliqués dans l’agression. Trois personnes, deux candidats et une membre de l’équipe, ont été placées en garde à vue, puis remises en liberté ce lundi.

De vives réactions à La Réunion

Devant le commissariat Malartic de Saint-Denis, où étaient entendues ces 3 personnes, ainsi que le maire de Saint-André Joé Bédier, victime de cette agression, de nombreuses personnes étaient rassemblées une grande partie de la soirée. Le départ des "Anges" a été demandé, une pétition a même été lancée en ce sens.

Des élus locaux et le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, ont condamné " les actes de violence commis en marge du tournage ". Une enquête a été ouverte pour violences volontaires en réunion par le procureur de La Réunion.

Les "Anges" sur le départ

Les 3 personnes de la production doivent quitter le département dans les prochaines heures. Dès hier, la production indiquait " condamner avec la plus grande fermeté ces violences ". Elle précisait alors que " ces participants rentreront dans l’Hexagone dès que la justice le permettra ". Finalement, l'ensemble de l'équipe devrait rentrer dans l'Hexagone. 

Reportage de Réunion la 1ère.

Agression au Créolia : le tournage des " Vacances des Anges " à La Réunion est annulé ©Réunion la 1ère

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live