Agriculture : les planteurs de canne appelés aux urnes

agriculture
campagne sucrière pas de livraison de cannes à la balance de Langevin pour protester contre le protocole 230720
©Loïs Mussard

Ce mercredi, les planteurs de canne de La Réunion sont appelés à voter pour leurs représentants aux Commissions Mixtes d’Usine. Ces derniers siègeront pendant 5 ans.

Le Comité Paritaire Interprofessionnel de la Canne et du Sucre (CPCS) a proposé, en avril dernier, au Préfet que les prochaines élections des Commissions Mixtes d’Usine aient lieu aujourd’hui. Ainsi, l’organisation des procédures de vote se fait selon deux collèges de livreurs de - 700 tonnes et de + 700 tonnes de canne.

Les électeurs, pour les représentants des producteurs de canne, sont les exploitants qui ont déposé une déclaration de surface validée par l’administration et qui sont éligibles aux aides à la production et à l’aide au tonnage de canne livrée, au titre de la campagne 2020/2021, à titre principal ou secondaire.

Selon les données de la DAAF, la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt, la filière canne réunionnaise emploie 3 200 planteurs sur 23 462 hectares.

3 syndicats en lice

Trois listes de candidatures ont été déposées pour quatre bassins canniers (Beaufonds, Bois Rouge, Le Gol et Grand Bois) pour les collèges – 700 t et + 700 t :

  1. FDSEA-JA,
  2. CGPER
  3. UPNA.

Deux listes ont été déposées pour le bassin de Savanna pour les collèges – 700 t et + 700 t :

  1. FDSEA-JA
  2. CGPER.

Les opérations de vote se dérouleront jusqu’à 16h00, ce mercredi 2 juin, sur 8 sites : les mairies annexes de Sainte-Anne et Grand Bois, salle de l’Etoile de l’Est à Ravine Glissante à Sainte-Rose, ainsi que les salles des Pôles Cannes de Bois-Rouge, des Tamarins, du Gol, des Casernes et de Langevin.

Sur chaque site, les électeurs seront orientés vers deux lieux de vote séparés pour le collège des livreurs de - 700 tonnes, ou de + 700 tonnes de canne. Les électeurs devront pour le vote être munis de leur pièce d’identité valide, et d’un stylo.

Il faut continuer pour sauver la canne!

Planteur du Sud

 

Pour les planteurs présents, ce matin, dans les bureaux de vote, il était primordial de se rendre à ce rendez-vous incontournable pour l'avenir de la filière canne à La Réunion. Comme l'explique un planteur, interrogé par Daniel Bénard pour La 1ère, les syndicats élus peuvent peser lourd dans les discussions sur la convention canne et faire face à l'usinier Téréos. 

Le reportage de Daniel Bénard et Laurent Josse

Les planteurs ont élu leurs représentants aux Commissions Mixtes d'Usine aujourd'hui

 

Un protocole sanitaire intégrant les gestes barrières (distanciation, nombre de personne limité dans les salles) sera mis en œuvre, et le port du masque sera obligatoire sur chaque site, tout le long du processus de vote.

A quoi servent les CMU ?

La filière canne à sucre de la Réunion compte 2 sucreries, 12 centres de réception appelés balances et 3 distilleries. La filière représente environ 13 800 emplois, dont 11 800 emplois directs, soit au total 13,3 % des emplois du secteur privé à La Réunion. La filière canne est une filière historique qui a permis l’émergence des filières de diversification que constituent l’élevage, les fruits et les légumes. Les deux sucreries Le Gol et Bois Rouge appartiennent depuis 2010 au groupe sucrier français Téréos, deuxième producteur européen de sucre.

Les commissions Mixtes d'Usine ont pour attribution d'une manière générale, l'étude et le règlement des rapports entre l'usine et les planteurs qui lui livrent les cannes dans le respect des accords interprofessionnels en vigueur, notamment des décisions prises dans le cadre de la Commission Paritaire de la Canne et du Sucre.

Elles participent au niveau de l'usine à la mise en application des règles de l’organisation commune du marché du sucre et des accords interprofessionnels régionaux et nationaux. Elles sont également chargées de prendre toute décision complémentaire concernant les rapports particuliers entre l'usine et l'ensemble des planteurs qui lui livrent des cannes.

Les Commissions Mixtes d'Usine doivent également s'efforcer de rechercher un règlement amiable des litiges pouvant survenir au niveau de l'usine ou des livraisons de cannes.

Les résultats

Sur un total de 2525 planteurs-électeurs, la participation en 2021 a été globalement de 55,17 % pour l’ensemble des deux collèges à comparer aux 56,21 % de la dernière élection en 2016, dont 49,21 % pour le collège des livreurs de « moins de 700 tonnes » de canne à sucre et 75,89 % pour le collège des livreurs de « plus de 700 tonnes » de canne à sucre.

Les résultats sont les suivants pour le collège des livreurs de « moins de 700 tonnes de canne à sucre » :

  • la liste CGPER obtient : 7 sièges
  • la liste d'union FDSEA-JA obtient : 6 sièges
  • la liste UPNA obtient : 2 sièges

Et pour le collège des livreurs de «plus de 700 tonnes de canne à sucre » :

  • la liste CGPER obtient : 3 sièges
  • la liste d'union FDSEA-JA obtient : 5 sièges
  • la liste UPNA obtient : 2 sièges