Air-Madagascar va relancer les vols longs courriers

transports
Air Madagascar devenu Madagascar Airlines juillet 2022
(Illustration) ©Capture d'écran Air Madagascar
Malgré la volonté gouvernementale de conserver une compagnie aérienne, l'avenir d'Air-Madagascar ou Madagascar Airlines demeure très incertain. Le ministre des Transports est en liaison permanente avec Andry Rajoelina. Le Président veut relancer les vols longs courriers !

Tous les pays souhaitent disposer d'une compagnie aérienne à ses couleurs. Madagascar veut redevenir une destination touristique. Après deux années difficiles, la Grande île n'ignore pas l'importance de vendre des séjours comprenant le vol et l'hôtellerie. Elle dispose d'atouts majeurs pour faire rêver les candidats à l'évasion. 

Ses plages, son climat, son lagon et sa culture sont autant d'avantages. La difficulté pour circuler, l'insécurité et la misère sont aussi, une triste réalité.

Cependant, ce projet n'est pas si simple à mettre en œuvre . "Je suis particulièrement préoccupé par cette situation en ce moment », a révélé le ministre des Transports et de la Météorologie, Rolland Ranjatoelina, lors d’une conférence de presse tenue, mardi, au siège de l’ADEMA à Ivato. Dans la nuit de lundi, il y aurait eu de grosses difficultés pour le vol d’Air Madagascar en partance de Paris, écrit Madagascar-Tribune

5 millions $ pour relancer Air Mad à l'international 

Pour rétablir un semblant de stabilité, Air-Madagascar doit donner des gages sur le plan international. Air Madagascar, devenu Madagascar Airways, mais qui devrait rester Air Mad illustre, par cette valse hésitation autour de son nom, l'ampleur du chantier. 

Ce mardi 6 septembre 2022, le ministre en charge de ce délicat dossier, s'est voulu rassurant et optimiste.

Premier point, Air-Madagascar est la compagnie aérienne nationale ! Elle va réintégrer le système BSP (Un système de facturation pour les compagnies aériennes reconnues). Pour se faire, elle doit effacer une ardoise de 5 millions de dollars US, une créance qui devrait être réglée. Par ailleurs, nous apprend L'Express de Madagascar, le ministre a évoqué la possibilité pour la compagnie de se relancer en activant le Special process agrement SPA, une procédure qui l'autorise à réduire le prix des billets d'avion jusqu'à 60% : "Pourquoi ne pas l'activer ?", s'interroge le ministre.

Reste à savoir si toutes ses intentions seront menées à bien !