Ancien conseiller régional et figure de la politique réunionnaise, Camille Bourhis est décédé à 97 ans

disparition
Ancien conseiller régional, Camille Bourhis est décédé à 97 ans
Ancien conseiller régional, Camille Bourhis est décédé à 97 ans ©Réunion La 1ère

Ancien Conseiller régional, conseiller municipal et adjoint aux maires de Saint-Denis, Camille Bourhis est décédé, à l’âge de 97 ans. Les réactions se multiplient. 

Les réactions se multiplient, ce mercredi 24 février, après le décès de Camille Bourhis, figure emblématique de la politique à La Réunion. Ancien conseiller régional, conseiller municipal et adjoint aux maires de Saint-Denis, ancien combattant, Camille Bourhis est décédé à l’âge de 97 ans.

Son parcours

Camille Bourhis était né en 1923 à Saint-Denis. A 19 ans, il embarquait à bord du contre-torpilleur " Le Léopard " pour combattre aux côtés de la France Libre. Il participera à l’arrestation du président du Liban puis au débarquement de Provence en 1944. De retour à La Réunion, il s’investira dans la politique et occupera les fonctions d’adjoint au maire de Saint-Denis pendant 28 ans.

Président-fondateur du syndicat des transporteurs réunionnais, Président-fondateur de l’association sportive de cyclistes Dyonisiens, Camille Bourhis était décoré de la Croix du Combattant, de la Croix de guerre, officier dans l’ordre national de la Légion d’Honneur et chevalier dans l’ordre national du Mérite.

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :

Ancien conseiller régional et figure de la politique réunionnaise, Camille Bourhis est décédé à 97 ans

 

Les réactions

"Homme de conviction, travailleur acharné, Camille Bourhis portait en lui, tant le nécessaire aménagement de la commune dont il était attaché et élu, Saint-Denis, qu’une vision réaliste et même idéaliste du développement régional, a réagi dans un communiqué le président du Département. C’était une personnalité éclairée et éclairante, qui a contribué, à son niveau, à construire La Réunion d’hier et d’aujourd’hui. (…) Nous perdons un Réunionnais authentique, valeureux, et travailleur, qui aura illuminé ces nombreuses décennies de son savoir, de son expérience, et de son courage".

"Je rends hommage à Camille Bourhis disparu à l’âge de 97 ans. Ce Réunionnais fait partie de ceux qui ont construit la Réunion d’aujourd’hui, a réagi de son côté le président de Région, Didier Robert. Celui qu’on surnommait affectueusement « l’Amiral » s’est battu pour La Réunion, dans tous les sens du terme, puisqu’il était le dernier survivant des 20 jeunes réunionnais embarqués pour la France Libre, à bord du Léopard en 1942". "Je rends enfin hommage au combattant politique puisqu’il a été Conseiller régional élu sur la liste URDP de Michel Debré en 1983, candidat sur la liste de Cassam Moussa à Saint-Paul en 1989. La Réunion perd donc un de ses « vieux créoles » qui l’ont défendue corps et âme pour faire qu'elle soit libre et moderne en 2021", conlut Didier Robert.

Jacques Billant, préfet de La Réunion, adresse lui aussi ses condoléances à la famille et aux proches de Camille Bourhis. "Avec Camille Bourhis, La Réunion perd l’une des dernières figures de la France Libre et un citoyen très engagé", a réagi le préfet.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live