publicité

Anne Mousse, première créole de l'île de La Réunion

Son nom ne vous dit certainement pas grand chose. Et pourtant, Anne Mousse serait la première femme née sur le sol réunionnais. Elle a vu le jour le 14 avril 1668. Son histoire a bien failli tomber dans l'oubli. C'était sans compter sur "Lunivèrsité Maron".

 

© David Salerno
© David Salerno
  • Par Gaëlle Malet
  • Publié le , mis à jour le
Le 14 novembre 1663, douze personnes mettent pied à terre à l'île Bourbon, réputée déserte. Dix Malagasy et deux colons français. En réalité, les derniers ne feront pas souche dans l'île. Il s'agit du point de départ du peuplement réunionnais. Ce sont donc ces Malagasy qui engageront le processus de peuplement définitif de l’île. Ce sont les premiers Réunionnais. Parmi eux, deux jeunes, Jean Mousse et Marie Caze. De leur union naquit Anne Mousse, troisième naissance avérée sur l'île. Mais, la première naissance féminine. A ses 19 ans, elle épouse un Breton, Noël Tessier, 53 ans. Le couple s’installe sur une concession à Sainte-Marie, dont ils seront les premiers habitants. Ils auront huit enfants. A 54 ans, Anne Mousse épouse en seconde noce, Dominique Ferrère qui a 20 ans de moins qu’elle.

Presque tombée dans l'oubli

Trois siècles plus tard, on ne trouve guère de traces de cette « première femme née sur l’île », dans notre espace urbain. Celle que l'on surnomme "la vraie grand-mère de tous les Réunionnais" doit se contenter d'une rue à Sainte-Marie, d'une école maternelle à Saint-Gilles ou encore d'une crèche à l'Etang-Salé. C'était sans compter sur la détermination de "Lunivèrsité Maron" qui tente de rendre ses lettres de noblesse à l'histoire d'Anne Mousse en lui consacrant, une série de conférences. Des conférences présentées dans toute l'île. La prochaine aura lieu, ce samedi 25 août, à partir de 9h30 à 12 h, à la paroisse de Sainte-Marie. Plus d'informations sur la page de "Lunivèrsité Maron".
 

  1 534 521 411

Sur le même thème

  • histoire

    Au Lazaret, un hommage rendu aux ancêtres engagés de La Réunion

    Sur le site symbolique du Lazaret à la Grande Chaloupe, à la Possession, un hommage a été rendu ce dimanche 11 novembre aux ancêtres engagés de La Réunion. Les engagés sont les 160 000 travailleurs indiens, africains, ou rodriguais arrivés sur l'île après l'abolition de l'esclavage.

  • histoire

    Armistice 1918 : ambiance festive à La Réunion

    Un siècle après la fin de la Première Guerre mondiale, l’Armistice sera commémoré avec plus de faste que d’habitude, ce dimanche. L’occasion de revenir sur le contexte réunionnais en 14-18, avec Rachel Mnémosyne-Fèvre, professeure d'histoire, invitée de la matinale sur La 1ère radio.
     

  • histoire

    Les journées de l'Engagisme à La Réunion

     Le conseil départemental de La Réunion organise 3 journées de réflexion avec des spécialistes venus de la planète du 8 au 11 novembre 2018. Ces journées s’inscrivent dans le cadre de la commémoration de l’arrivée des premiers "engagés du sucre" en 1828. L’esclavage n'était pas encore aboli.

     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play