publicité

Annick Girardin huée par des manifestants à Saint-Pierre

Arrivée mouvementée pour la ministre à la sous-préfecture de Saint-Pierre. Annick Girardin a été prise à partie par des manifestants qui prennent part au défilé de l'intersyndicale de la Fonction Publique. 

© Pierre Comorassamy - Réunion La 1ère
© Pierre Comorassamy - Réunion La 1ère
  • IP
  • Publié le , mis à jour le
C'est sous les cris de désapprobation, les sifflements et les huées qu'Annick Girardin a fait son arrivée devant la sous-préfecture de Saint-Pierre. La ministre des Outre-mer doit y rencontrer les maires des communes du Sud et de l'Ouest du département. Les pancartes brandies par les manifestants indiquaient "enfumage" notamment. Annick Girardin a tenté de dialoguer avec ce comité d'accueil mais l'échange fut de courte durée. L'un de ses interlocuteurs semblait particulièrement énervé. La ministre a donc coupé court pour reprendre l'objet initial de sa visite, à savoir la rencontre avec les maires des communes de Sud et de l'Ouest parmi lesquels Patrick Malet, André Thien Ah Koon ou encore Michel Fontaine. 
 

Les maires du sud attendent des annonces fortes


Patrick Malet, maire de Saint-Louis, espère des annonces fortes et concrètes concernant la lutte contre la dengue. Un fléau, dit-il, qui affecte particulièrement sa commune et qui demande le déploiement d'un "gros effort communal, en moyens humains et financiers". 

André Thien Ah Koon souhaite lui évoquer la diminution des contrats aidés. Le maire du Tampon demande un rétablissement du nombre de contrats. 

Leurs réactions devant la caméra de Thierry Chapuis : 
ITWS PATRICK MALET ET TAK

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play