Après les fortes pluies, la prudence est de rigueur près des bassins

intempéries
Des vacanciers se baignent au Bassin Bleu dans l'Est.
Des vacanciers se baignent au Bassin Bleu dans l'Est. ©Michelle Bertil
De fortes pluies se sont abattues sur La Réunion ces derniers jours. En cette période de vacances scolaires, vous étiez nombreux près des bassins ce lundi. La prudence est de rigueur.
"Nous restons au bord, on ne se baigne jamais !" Au pied de la cascade Niagara à Sainte-Suzanne, Michel est venu de La Possession avec toute sa famille. "Nous n'avons jamais pris le risque de nous jeter dans un bassin sans connaître ce qui s'y trouve dans le fond, et quels sont les courants. Quelques soient les bassins, nous n'y entrons jamais".
 
La cascade Niagara à Sainte-Suzanne.
La cascade Niagara à Sainte-Suzanne. ©Michelle Bertil

Même s'il fait chaud et qu'ils sont tentés, Michel et sa famille restent prudents. Ces derniers jours, de fortes pluies se sont abattues sur La Réunion. En 24 heures, 206 mm de pluies ont été relevés sur la Route des Laves dans l'Est de La Réunion. "Je suis en vacances et je respecte ce que dit mon parrain, sourit Pauline. Quand la famille dit "on ne fait pas! ", alors "on ne fait pas! ".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 
©reunion
 

"Sortir vite si l'orage gronde"

Si la "vigilance crue" n'est plus en vigueur, la prudence reste de mise. Près de la rivière des Roches à Bras-Panon, Jules, 72 ans, est pêcheur et possède un canal bichiques. "La rivière est sale, elle a été en crue, remarque cet habitué des lieux qui a pourtant vu des gens s'y baigner. Par temps de pluie, il faut toujours écouter là-haut. Si on entend l'orage, alors il faut sortir immédiatement ! Cela signifie que l'eau va monter et qu'une crue est proche".
 
Jules est pêcheur à la Rivière des Roches.
Jules est pêcheur à la Rivière des Roches. ©Michelle Bertil
 

Davantage de signalisation

Ce lundi, le temps est agréable et le soleil refait des apparitions dans l'Est. En cette période de vacances, Robin et sa maman se baignent à Bassin Bleu. "Le mieux est de demander aux locaux si on peut se baigner, explique la mère de famille. Ce n'est pas dangereux ici, car il n'y a pas de siphon et l'eau est très saine. Pour autant, je ne quitte pas mes enfants des yeux. Et s'il n'y avait eu personne dans l'eau, nous y serions pas".

Cette mère de famille déplore toutefois un manque de signalisation aux abords de certains bassins : "je n'ai pas vu de panneau indiquant s'il était possible de de se baigner en toute sécurité, ça manque quand on n'est pas du coin". Si de l'extérieur ces bassins semblent paisibles, sous l'eau, courants et tourbillons sont toujours à redouter.