publicité

Après le Mozambique, le pape François va à la rencontre des fidèles malgaches

Le souverain pontife est à Madagascar jusqu'à lundi. "Paix" et "équité" : le pape François a quitté, vendredi, le Mozambique avec un message qui trouvera un écho à Madagascar, pays pauvre tout juste sorti de crises politiques à répétition.

Le pape François est à Madagascar jusqu'à lundi. © RIJASOLO / AFP
© RIJASOLO / AFP Le pape François est à Madagascar jusqu'à lundi.
  • LP (avec AFP)
  • Publié le
A tous ceux qui ont vécu "des histoires de violence, de haine", "vous avez droit à la paix!" a lancé le souverain pontife dans un stade de la périphérie de Maputo où 60.000 fidèles l'ont écouté avec ferveur entre clameur de joie et danses rythmées, au Mozambique.

Tout au long de sa visite jeudi et vendredi dans l'un des pays les plus pauvres de la planète, le souverain pontife a martelé ces mots: il faut rejeter "la vengeance et la haine", dénoncer la planification de "représailles sous des formes apparemment légales",  promouvoir "l'égalité des chances" et "l'équité sociale" pour éviter de "créer un terrain fertile qui tôt ou tard provoquera l'explosion". Un traité de paix historique a été signé le 6 août au Mozambique entre le gouvernement de Maputo et la Renamo, l'ancienne rébellion devenue principal parti d'opposition.
 
Le pape François célèbre une messe au stade Zimpeto, au Mozambique. © Tiziana FABI / AFP
© Tiziana FABI / AFP Le pape François célèbre une messe au stade Zimpeto, au Mozambique.
 

La ferveur à Madagascar

Arrivé en milieu d'après-midi à Antananarivo, le François était attendu avec la même ferveur et les mêmes espoirs par les chrétiens de Madagascar, dont des centaines s'étaient massés pour l'accueillir le long de la route entre l'aéroport et le centre de la capitale.

"Je suis vraiment content de l'arrivée du Pape. C'est une bénédiction pour Madagascar, j'espère que cela apportera la paix et la prospérité pour moi, ma famille et mon pays. Qu'il n'y aura plus de crise politique", déclarait Geneviève Sahondra, 50 ans, venue spécialement de Taolagnaro (sud-est).
 
Le pape François est en visite à Madagascar. © Sophie Person
© Sophie Person Le pape François est en visite à Madagascar.
 
Ce samedi, le pape François va rencontrer le président de la République, Andry Rajoelina, au palais d'Iavoloha. Il rencontrera ensuite les autorités, la société civile et le corps diplomatique. A 11h15, un office du milieu du jour aura lieu, au monastère des Carmes De chaussés. Le pape visitera ensuite la tombe de la bienheureuse Victoire Rasoamanarivo, et après 18 heures il y aura la veillée avec les jeunes au domaine de Soamandrakizay. 

Suivez la visite du pape François en direct : 
 

Sortie de crise

L'île habituée des crises politiques depuis son indépendance de la France en 1960 a vu en janvier pour la première fois de son histoire une passation de pouvoir entre deux présidents élus Hery Rajaonarimampianina et Andry Rajoelina. L'élection avait été le théâtre d'une lutte féroce entre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina.

Au pouvoir depuis 2002, le premier avait été contraint de démissionner en 2009 face à une vague de manifestations violentes fomentées par le second, à l'époque maire d'Antananarivo. Ce dernier avait ensuite été installé par l'armée à la tête d'une présidence de transition qu'il a quittée en 2014. Les deux hommes avaient été interdits de candidature à la présidentielle de 2013 dans le cadre d'un accord de sortie de crise validé par la communauté internationale.
 
Le pape François est accueilli par le président Andry Rajoelina à son arrivée à Madagascar ce vendredi 6 septembre. © MARCO LONGARI / AFP
© MARCO LONGARI / AFP Le pape François est accueilli par le président Andry Rajoelina à son arrivée à Madagascar ce vendredi 6 septembre.
 

800 000 personnes attendues à la messe

Le point d'orgue de la visite papale dans ce pays, où les trois quarts des habitants vivent avec moins de deux dollars par jour, sera la messe de dimanche. Elle sera organisée sur un terrain de 60 hectares dans la capitale où sont attendues quelques 800.000 personnes, selon le révérend père Gabriel Randrianantenaina, secrétaire coordonnateur de la conférence épiscopale locale.

Le souverain pontife doit conclure sa deuxième tournée sur le continent africain dans l'île touristique de Maurice où il est attendu lundi.
 
Le programme

Samedi :
8h : visite au président de la République, Andry Rajoelina, au palais d'Iavoloha
10h : rencontre avec les autorités, la société civile et le corps diplomatique
11h15 : office du milieu du jour au monastère des Carmes De chaussés
17h : visite à la tombe de la bienheureuse Victoire Rasoamanarivo
18h : veillée avec les jeunes au domaine de Soamandrakizay

Dimanche :
10h : Sainte messe à Soamandrakiza
15h10 : visite au Père Pedro, au village Akamasoa
16h : prière pour les travailleurs, sur le chantier Mahatazana
17h : rencontre avec les prêtres et religieux au collège St Michel.

Lundi :
7h30 : départ pour Maurice
10h40 : arrivée à Maurice
12h15 : messe au monument Marie-Reine de la Paix, à Port-Louis
16h25 : visite au sanctuaire du père Laval
16h55 : rencontre avec le président Vyapoory
19h : départ pour Tana
20h : arrivée à Tana

Mardi :
9h : cérémonie d'adieu
9h20 : départ pour Rome

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play