Coronavirus : sans-abri et personnel quittent le centre d’hébergement de St-Paul après des dépistages négatifs

coronavirus
Une personne sans-abri à Gillot (image d'illustration).
Une personne sans-abri à Gillot (image d'illustration). ©Imaz Press
Pour permettre la désinfection des lieux après un cas de Covid-19, 19 personnes sans-abri accueillies au centre de Saint-Paul ont déménagé à La Saline, ce dimanche 19 avril. Dépistés hier, sans-abri et personnels du centre sont négatifs au Covid-19.
Accueillies au centre d’hébergement de Saint-Paul, dans les locaux de l’ancien hôpital Gabriel Martin, 19 personnes sans-abri ont déménagé, ce dimanche 19 avril. Pour permettre la désinfection des locaux, les SDF ont quitté les lieux.

Vendredi, une personne sans-abri asymptomatique a été incarcérée au centre pénitentiaire de Domenjod et dépistée positive au Covid-19 à son arrivée. Cette personne avait été accueillie au centre d’hébergement de Saint-Paul.
 

Dépistages négatifs pour les sans-abri et le personnel

Samedi, des dépistages ont eu lieu au centre sur les personnes ayant été en contact avec le sans-abri. Les personnes sans-abri ainsi que le personnel du centre et les encadrants ont été dépistés par une équipe du CHU envoyée sur place. Ce dimanche, tous les résultats de leurs tests sont revenus négatifs. 

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 
Le déménagement des personnes sans-abri de Saint-Paul. Elles quittent leur centre d’hébergement pour permettre sa désinfection après un cas de Covid-19. Les SDF sont hébergés provisoirement dans un centre à La Saline.
 

Un hébergement provisoire

Le temps de la désinfection des locaux, les sans-abri ont été transférés à La Saline. Ils sont désormais accueillis dans un centre d’hébergement ouvert par L’État depuis le début de la crise et dédié aux personnes sans-abris. Il s’agit d’un centre vacant géré par la Croix Rouge et ouvert au centre Jacques Tessier de la Saline. Ils devraient y passer deux semaines. 

Dans ce centre, les sans-abri ont une chambre individuelle et peuvent prendre leur repas seul ou en commun en respectant la distanciation et les gestes barrières. Six personnes, infirmiers et travailleurs sociaux, se relaient 24h sur 24 pour assister les sans-abri et les aider à gérer ce confinement. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live