réunion
info locale

Assises : l'accusé clame son innocence ! Bénéficiera-t-il du doute ?

Hendrick Lee-Song-Yin a-t-il tué Ivann Kehal-Rakotozafy ? Tout désigne l'accusé. En 2015, le Portois fait l'acquisition d'une arme du calibre responsable de la mort de la victime. À cette période, il s'affiche sur les réseaux sociaux avec l'arme en question, fusil qui a subitement disparu après la mort d'Ivann. Des témoins affirment qu'il se serait vanté d'être l'auteur de ce crime. Un meurtre qu'il aurait justifié en expliquant que le jeune homme, originaire de Madagascar, aurait refusé de lui donner une cigarette.
Pourtant malgré les évidence Hendrick Lee-Song-Yin affirme être innocent. Il encourt 30 ans de réclusion criminelle. 
Le meurtrier n'est pas seul face aux assises. Angélo Chevalier, ami d'Ivann, est également dans le box des accusés. il est poursuivi pour non-dénonciation de crime. Il a assisté au crime, mais n'a pas appelé les secours, ni les forces de l'ordre. Il pourrait être condamné à 5 ans de prison ferme.
Le verdict sera rendu dans la journée.
Publicité