Assises de l'Islam : la communauté musulmane chez le Préfet

religion
20160706 Eid Mosquée
©Moustapha Bourran
Ce matin, Amaury de St-Quentin, le préfet de la Réunion, a reçu les représentants de la communauté musulmane dans le cadre des Assises Territoriales de l'Islam. Les représentants locaux ont fait part de leurs inquiétudes.
Si les Assises territoriales de l’Islam se tiennent partout en France jusqu’au 15 septembre prochain, des ateliers ont été mis en place. Ce matin, à la préfecture de La Réunion le préfet Amaury de Saint-Quentin a reçu une délégation de la communauté musulmane de l’île qui a tenu d’abord à rappeler son attachement aux valeurs et aux principes Républicains.

Pour la communauté réunionnaise, il s’agissait de défendre « Le Modèle Réunionnais » et ses acquis !

A la sortie de la réunion, Anwar Patel, secrétaire général du Conseil Régional du Culte Musulman, le CRCM, reconnaissait une rencontre constructive.

« Au nom de la communauté nous avons pu apporter un certain nombre de constats issus de la vie de la société réunionnaise et de l’expérience locale. »


Mais le secrétaire du CRCM souligne une inquiétude que ces Assises ont provoquée ici.

« Nous sommes inquiets par rapport à une éventuelle remise en cause des acquis actuels et de la spécificité réunionnaise »



 

Affirmer son attachement aux valeurs républicaines


La communauté musulmane réunionnaise souhaite avant tout, grâce à ces Assises, montrer son attachement aux valeurs de la République Française comme le soulignait récemment Houssen Amode, Président du Conseil du Culte Musulman à La Réunion.
.

"Nous sommes tous des défenseurs de la laïcité qui protège toutes les croyances religieuses mises sur le même pied d’égalité...",


Le projet du Gouvernement


Dans le cadre de ces assises territoriales, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, par une circulaire envoyée le 25 juin dernier, a demandé aux préfets de "faire connaître et de valoriser les initiatives locales prises". 4 groupes de travail étaient organisés autour de cinq thématiques :

La gouvernance des lieux de culte,
Le financement du culte,
Les initiatives locales et spécifiques prises dans les départements comme celui de La Réunion),
La formation des acteurs cultuels et la sensibilisation à la prévention de la radicalisation et enfin,
Les propositions et commentaires concernant les échéances prochaines de renouvellement des institutions représentatives de l’Islam de France.