Assises : Jean-Daniel Dijoux condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué ses trois enfants

justice
Ce mardi 1er mars, la cour d'Assises a rendu son verdict. Jean-Daniel Dijoux est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué ses trois enfants, au Port, en 2019.

Le procès de Jean-Daniel Dijoux, accusé de triple infanticide, se tenait devant la cour d'Assise. Ce mardi 1er mars, il est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. 

La peine de sureté de 22 ans n'a toutefois pas été retenue à l'encontre du père de famille jugé pour avoir tué ses trois enfants, au Port, en 2019.  

Réclusion criminelle à perpétuité requise

Ce matin, l'avocat général avait requis la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une peine de sureté de 22 ans et d'un suivi socio-judiciaire avec obligation de soins. 

A l'annonce du verdict en début d'après-midi, Jean-Daniel Dijoux est resté impassible. Il se dit prêt à payer sa peine et ne devrait pas faire appel. C'est maintenant un long travail de deuil et de reconstruction qui commence pour la maman et sa famille.  

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

La Cour d'Assises condamne Jean-Daniel Dijoux à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué ses trois enfants, au Port, en 2019.

Trois enfants noyés

Le 24 mars 2019, au Port, Sully, 5 ans, Clément, 3 ans, et Benjamin, un an, ont été assassinés par leur père, Jean-Daniel Dijoux ne supportait pas la séparation avec leur mère. Alors qu'il en avait la garde des enfants, il a noyé un à un les petits dans la baignoire.  

Jean-Daniel Dijoux a ensuite tenté d'électrocuter sa fille aînée Daniella, 9 ans, mais elle réussit à s'échapper.

Des violences conjugales répétées

Le quadragénaire tentera par la suite de se pendre, mais n'y parviendra pas.  Il a expliqué aux enquêteurs qu'il voulait punir son ex-compagne par la mort des enfants. La jeune femme décrit sa relation avec le père de ses enfants comme empreinte de violences répétées. Elle avait d'ailleurs quitté le domicile familial.