Assises : le meurtrier du front de mer de Saint-Pierre en appel

justice
20160203 Assises 3
©Philippe Hoareau (Réunion1ere)
Le 5 septembre 2017, Evan Pitreboth est reconnu coupable du meurtre de Geoffrey Duterque. Il est condamné à 18 ans de réclusion criminelle. Il a fait appel de cette sentence. Le 25 octobre 2015 au matin, à Saint-Pierre, il sort un couteau et frappe mortellement la victime au cou. 
Les noctambules peinent à quitter le Duplex, boite de nuit du front de mer de Saint-Pierre. L'aube ne va pas tarder à se lever ce 25 octobre 2015. Des cris, une bousculade, puis la confusion. Geoffrey Duterque, un colosse d'1,97 m vient de s'écrouler sur l'asphalte. Les secours ne peuvent rien faire. Il est trop tard. Il a eu l'aorte et la trachée sectionnées.
 
Les policiers identifient rapidement l'auteur du crime, mais celui-ci tente de fuir ses responsabilités. Il a essayé de faire disparaître l'arme, les vêtements, qu'il portait cette nuit là, mais également de détruire la puce de son téléphone pour ne pas être localisé devant la discothèque ce triste dimanche matin. 
 

Les constatations du médecin légiste sont accablantes


Ces trois éléments ont pesé lors du premier procès, en septembre 2017. Il avait été condamné à 18 ans de réclusion criminelle, 15 ans de d'interdiction de posséder une arme et 10 ans d'interdiction de séjourner à Saint-Pierre et à La Possession. l'accusé, âgé de 19 ans au moment des faits, conteste l'intention criminelle.

Il a fait appel espérant voire le quantum de la peine diminuer. Pourtant, les constatations du médecin légiste sont accablante. Il n'est pas question d'un accident. Il a frappé avec une violence inouïe. En un seul geste il a tranché, l'aorte, la trachée et a planté la lame de son couteau dans la cinquième vertèbre.
 

L'accusé espère obtenir une réduction de peine


Les faits remontent à 4 ans. Quatre ans c'est long en prison, mais c'est hier pour les proches de la victime. La famille de Geoffrey Duterque va subir ce nouveau procès. Elle sera représentée par Mes Nathalie Potin et Sébastien Navarro. Le ministère public fera valoir les droits de la société via Emmanuelle Barre. Maître Patrice Selly aura la lourde tâche de défendre la version d'Evan Pitreboth. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live