réunion
info locale

Attaque de requin : la pêche ciblée a démarré à Saint-Leu

attaques de requins
Cap requins : sonar anti-requins
©Réunion 1ère (Archives)
Cinq dispositifs PAVAC ont été déployés ce matin en mer à Saint-Leu autour de la zone où s’est déroulée hier l’attaque mortelle de requin. Ces systèmes de pêche avec palangres vont permettre de réduire le risque requin dans la zone ciblée.
 
C’est devenu la règle, après chaque attaque, le prélèvement de requins est autorisé de manière préventive pendant 72 heures dans une zone ciblée. Objectif : réduire le risque requin.

Lancé officiellement hier soir, par le sous-préfet de Saint-Paul Olivier Tainturier, le dispositif post attaque a officiellement démarré aujourd’hui. Cette pêche préventive employée dans le cadre du programme réunionnais de pêche de prévention n’avait pas pu être immédiatement organisée hier après l’attaque à cause des mauvaises conditions de mer.

Ce matin, les conditions étant plus favorables, c’est donc vers 8h30 que 5 PAVAC, autrement dit 5 palangres verticales munies d’un dispositif  d’alerte de capture, ont pu être déployées au large de Saint-Leu et aux alentours immédiats du lieu de l'attaque a indiqué le CRA, le Centre de ressource et d’Appui pour la réduction du risque requin.   
 
Publicité