Les Avirons : le mot "traitre" tagué sur le portail du domicile du sénateur Michel Dennemont

faits divers les avirons
Le portail du sénateur Michel Dennemont tagué
Le portail du sénateur Michel Dennemont a été tagué dans la nuit du vendredi 25 mars ©DR
Le portail et le mur de la maison du sénateur Michel Dennemont ont été tagués dans la nuit du vendredi 25 à ce samedi 26 mars, indique l'élu qui a saisi la gendarmerie. Le mot "TRAITRE" y a été inscrit avec de la peinture rouge.

Le sénateur Michel Dennemont indique que son domicile a été la cible de vandales dans la nuit d'hier à ce samedi 26 mars. L'ancien maire des Avirons qui est actuellement hors département explique que des individus sont venus taguer le portail de sa maison et son mur en y inscrivant le mot " TRAITRE" avec de la peinture rouge.

Michel Dennemont dit "déplorer que des individus, n'ayant aucun courage ni argumentaire, tentent de faire pression sur des personnes en raison de leur divergence d'opinion".

Après la maison de Joé Bédier

Il dit aussi "condamner fermement le fait que  des citoyens ou élus  en responsabilité subissent régulièrement des agressions, qu’elles soient verbales, physiques ou par dégradation de biens, particulièrement en cette période de débat démocratique".

Le sénateur rajoute qu'une enquête a été ouverte par la gendarmerie. Dans un communiqué de presse, l'Association des maires de La Réunion indique condamner également les faits. "Il s'agit malheureusement d'un nouvel acte malveillant, lâche et indigne visant directement un élu dans sa sphère privée. Cela ne doit jamais être banalisé et doit nous alerter sur la violence dont sont trop souvent victimes les élus de la République".

Le 28 février, c'est le domicile de Joé Bédier, le maire de Saint-André, qui avait été pris pour cible. Plusieurs coups de feu avaient tiré en pleine nuit sur la maison de l'élu.