Baignade interdite à Bassin Bleu et à la rivière Langevin après les fortes pluies

intempéries saint-benoît
bassin bleu saint-benoit 160122
©Thierry Chenayer
Que ce soit dans l’Est à Sainte-Anne ou dans le Sud Sauvage à Saint-Joseph, les fortes pluies des derniers jours n’ont pas été sans conséquence. Les cours d’eau sont revenus dans leur lit, laissant cependant l’eau de mauvaise qualité.

Vendredi dernier, le 14 janvier, les communes de Saint-Benoit et de Saint-Joseph ont interdit la baignade sur deux sites particulièrement fréquentés en cette période d’été austral. Bassin Bleu à Sainte-Anne et la Rivière Langevin à Saint-Joseph ont été impactés par les fortes pluies de ces derniers jours.

Ainsi, la qualité de l’eau y est non-conforme à la réglementation, selon l’Agence Régionale de Santé. Les prélèvements révèlent un risque sanitaire potentiel pour les personnes. L’interdiction s’applique jusqu’à nouvel ordre, le temps d’un retour à la normale.

La rivière Langevin et ses bassins dans le Sud Sauvage

A Saint-Joseph, la baignade est interdite sur l’ensemble du site, et plus particulièrement bassin Balance et bassin Dinan.

Avec le retour du soleil après plusieurs jours de mauvais temps, difficile de ne pas céder à l’envie de se mettre à l’eau. En cette période d’été austral, la chaleur se ressent particulièrement. Malgré tout, ce n’est pas l’affluence des grands jours, peut-être du fait de l’arrêté municipal réglementant le stationnement sur le site.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère :

La rivière Langevin a retrouvé sa tranquillité ce dimanche ©Réunion la 1ère

Retour au calme à Bassin Bleu

A Sainte-Anne, le cours d’eau est revenu dans son lit et le Bassin Bleu a repris sa belle couleur. Avec le retour du soleil et de la chaleur, nombreux sont ceux venus s’y rafraîchir, malgré l’interdiction de baignade. Une interdiction loin d’être connue de tous.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère :

Profitons des rayons de soleil au bassin Bleu ©Réunion la 1ère

Des prélèvements de contrôle vont être effectués. Si le résultat est satisfaisant, l’interdiction des activités de baignade pourra être levée.