Bananes: une crise qui peut durer

agriculture
Maladie du Freckle Bananes
©Annabelle Boyer
Les bananiers de la Réunion ne sont pas victimes seulement du cyclone Fakir. La maladie du Freckle affecte actuellement les plantations de l'île et impacte le rendement. 
C'est un champignon noir, arrivé probablement fin 2015 dans l'île, qui abîme les bananes et cause d'énormes dégâts dans les plantations. C'est le cas à Sainte-Rose chez Frédéric Spielmann.

Le planteur qui cultive 20 000 pieds de bananes sur 7 hectares est confronté à cette maladie du Freckle. 

Pour limiter la propagation du champignon, Frédéric Spielmann procède au toilettage de ses bananiers. Surtout il accorde le plus grand soin aux feuilles de bananiers. Ce sont elles qui nourrissent le régime. 
bananes maladie du Freckle
©Annabelle Boyer
Frédéric Spielmann parvient tout de même à écouler sa production dans les supermarchés et dans les bazars. Il vend aussi ses bananes aux entreprises agro-alimentaires pour transformation.

Le kilo de banane estimé entre 1 euro et 1 euro 50 se vend actuellement le double sur les marchés de l'île. 

La pénurie de bananes qui frappe actuellement l'île pourrait durer encore 6 mois. 

(Re)Voir le reportage d'Annabelle Boyer et Géraldine Blandin: 
 
©reunion




 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live