Batsirai : reconnaissance de l'état de calamité agricole, les dossiers sont à déposer avant le 31 mars

agriculture
Producteur de bananes des hauts de Ste Marie pour éviter le cyclone Batsirai
©Précilla Ethève
Un mois après le passage du cyclone Batsirai, le Préfet de La Réunion a pris un arrêté de reconnaissance agricole. Le ministre des Outre-mer autorise l'intervention du fonds de secours pour l'indemnisation de ces pertes. 20 communes de l'île sont concernées.

Le passage du cyclone Batsirai a fait d'immenses dégâts chez les agriculteurs et éleveurs à La Réunion. La Chambre d'Agriculture estime les pertes à 47 millions d'euros. 

Ce vendredi 04 mars 2022, le ministre des Outre-mer annonce un fonds de secours pour venir en aide aux agriculteurs sinistrés par Batsirai. Une aide qui concernera les 20 communes où l'état de calamité agricole a été reconnu : 

Les Avirons, Cilaos, Entre-Deux, L’Etang-Salé, Petite-île, La Plaine des Palmistes, Le Port, La Possession, Saint-Benoît, Saint-Denis, Saint-Joseph, Saint-Leu, Saint-Louis, Saint-Paul, Saint-Pierre, Saint-Philippe, Sainte-Rose, Salazie, Le Tampon, Les Trois Bassins.  

Remise de dossiers au plus tard le 31 mars 2022

Sur cette base, le préfet de La Réunion a pris un arrêté de reconnaissance de calamité agricole le 04 mars 2022.  Les agriculteurs sinistrés sont invités sans attendre à procéder à leur demande d’indemnisation.

Les imprimés sont à retirer en mairie, auprès de la Chambre d’Agriculture ou des organisations de producteurs. Pour pouvoir bénéficier d’une indemnisation au titre du fonds de secours, les agriculteurs doivent être à jour de leurs cotisations sociales et fiscales et avoir télédéclaré leurs surfaces sur le site Télépac.  

Concernant les pertes de récoltes, ils doivent avoir perdu plus de 13 % de leur chiffre d’affaires total et plus de 25 % de la production concernée.

Les pertes de fonds sont également éligibles sur la base des justificatifs qui seront fournis.  

Les dossiers complets devront être déposés au plus tard le 31 mars 2022 en mairie ou auprès des organisations de producteurs pour une transmission à la DAAF.  

Pour tout renseignement, il est possible de contacter la DAAF :

0262 33 36 21

0262 33 36 25

0262 33 36 27

0262 33 36 27