publicité

Boucan-Canot : trois filets de protection testés

Trois sociétés ont été sélectionnées pour tester leur filet de protection contre les requins sur le site de Boucan-Canot. La plage de sable blanc, l'une des plus prisées des surfeurs, avant la crise requin, sert de zone test. Les projets doivent résister aux fortes houles australes. 

© Reunion1ere
© Reunion1ere
  • Communiqué du CRA et FF
  • Publié le
Les tests des 3 prototypes de filets innovants de 30 m ont démarré le 1er février 2018, sur le site de Boucan Canot.
Les tests dureront 6 mois pour évaluer les solutions proposées par les 3 sociétés prestataires sélectionnées (SUBSITECH, SA Coqueret, Eiffage) lors de l’appel à projets innovants réalisés par le CRA en 2017.
Le premier mois est une phase de mise au point, durée pendant laquelle les entreprises ont le droit d’intervenir autant qu’elles le souhaitent pour réparer et modifier les structures.

5 mois pour tester la résistance à la houle 

Au-delà, durant les 5 mois restants, avec des interventions encadrées par le CRA. Toute modification et réparation seront enregistrée pour contribuer à l’évaluation finale de l’efficacité des filets et les conditions de maintenance.
Au courant de l’année 2018, les résultats des tests alimenteront les réflexions de la mairie de Saint-Paul et de son assistant à maîtrise d’ouvrage pour construire le futur appel d’offre et analyser les réponses concernant les équipements des futures ZONEX de Boucan Canot et des Roches Noires.
Toutes les collectivités pourront s’appuyer sur les résultats d’évaluation pour envisager la sécurisation éventuelle des sites lorsqu’elles jugeront le projet adapté.

Les installations des filets ont débuté le 12 décembre 2018

Ces tests s’inscrivent dans le cadre de la recherche de solution concernant les dégradations liées au courant et aux fortes houles sur les zones dites de « retour de plage ». Ils permettront de fournir une réponse à la demande des partenaires financiers du CRA (Centre de Ressources et d'appui pour la Gestion du Risque Requin) concernant les contraintes techniques liées aux variations des conditions marines sur ces zones de faibles profondeurs.
Leur installation a démarré le 12 décembre. Les travaux ont alors connu, des interruptions liées aux congés du BTP et aux conditions cycloniques du mois de janvier.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play