Bourbon Bois fait partie des premières entreprises réunionnaises à bénéficier du plan de relance de l’Etat

économie
Un salarié de l'entreprise Bourbon Bois.
Un salarié de l'entreprise Bourbon Bois. ©Imaz Press

Bourbon Bois fait partie des six premières entreprises réunionnaises à bénéficier du plan de relance de l’Etat. Elle va toucher 800 000 euros pour mettre en œuvre un nouveau projet, avec la construction d'une usine et un doublement des effectifs.

L’Etat met la main au portefeuille pour aider les entreprises. A La Réunion, elles sont six à avoir été retenues pour bénéficier d’une aide de la part de l’Etat dans le cadre du plan de relance de l’industrie. Parmi elle : Bourbon Bois qui a reçu 800 000 euros.

Une nouvelle usine et des embauches

Avec cet argent, Bourbon Bois va ouvrir une usine de fabrication de structures et d’ossatures bois. Elle va aussi doubler le nombre de ses salariés, pour atteindre 35 postes. "Notre groupe va surtout pouvoir répondre à des besoins plus rapidement et va pouvoir faire de l’export et envoyer du Bourbon Bois partout dans l’Océan Indien", explique Morgane Osta-Amigo, Responsable Bourbon Bois Expérience.

Les travaux de la nouvelle usine Bourbon Bois vont commencer en mai prochain à Pierrefonds. L’usine sera trois fois plus grande que le site actuel.

Comme d’autres entreprises réunionnaises, Bourbon Bois avait déposé un dossier en 2020 pour tenter d’obtenir cette aide. Depuis le 18 janvier dernier, Gilbert Manciet est sous-préfet à la relance à La Réunion. Il gère la territorialisation du "plan France Relance sur l'île".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

 

Les critères de sélection

"Nous avons retenu le projet de Bourbon Bois car il avait la capacité à développer un outil et à mettre en œuvre des recrutements en terme d’emplois", explique Gilbert Manciet, sous-préfet à la relance à La Réunion.

Plusieurs candidatures avaient été déposées. "Le choix s’est fait sur plusieurs critères croisés : qualité de projet, investissement de la part des entreprises, gain sur la main d’œuvre et les embauches", explique le sous-préfet. Au total, grâce au plan de relance, une enveloppe de 243 millions d'euros est allouée à La Réunion.

6,8 millions d’euros investis

Comme Bourbon Bois, cinq autres entreprises qui avaient déposé des dossiers, ont eu un retour en janvier pour bénéficier de ces aides au titre du plan de relance et de l’appel à projet "territoire d’industrie". Au total, 6,8 millions d’euros ont été investis sur l’ensemble des projets étudiés dans le département.

"Nous sommes aujourd’hui dans une marche en avant, assure Gilbert Manciet est sous-préfet à la relance à La Réunion. Elle consiste, en lien avec les collectivités locales et les opérateurs économiques, à faire savoir aux entreprises qu’elles peuvent bénéficier de ce plan de relance. Il faut qu’elles sachent où et comment accéder à ce dispositif".

De nouvelles entreprises réunionnaises devraient prochainement être aidées, notamment dans le domaine de la biodiversité.

Les informations sont disponibles sur le site de la préfecture en cliquant ici.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live