publicité

Campagne sucrière 2018: une première journée à Beaufonds

Les livraisons de cannes ont débuté ce matin à 6h30 sur la plate-forme de Beaufonds à Saint-Benoît. De son côté le parti "Croire et Oser" qui a observé les débuts de cette campagne propose aujourd'hui le développement à mi-hauteur d'une canne à sucre fibreuse . 

Les premiers chargements de canne ce matin sur la plate-forme de Saint-Benoît © Stéphane Enilorac
© Stéphane Enilorac Les premiers chargements de canne ce matin sur la plate-forme de Saint-Benoît
  • E.A. avec Stéphane Enilorac
  • Publié le , mis à jour le
Le ballet des cachalots et des tracteurs a commencé à Beaufonds. Les planteurs étaient présents tôt ce matin pour décharger leurs livraisons. Comme on peut le voir ci-dessous, les premières cannes ont été déposées aux alentours de 6h30.
© Stéphane Enilorac
© Stéphane Enilorac
La plate-forme de Saint-Benoît devrait réceptionner chaque jour 2 200 tonnes de cannes. Au total l'usine sucrière voisine de Bois-Rouge à Saint-André devrait traiter 8 000 tonnes de cannes par jour. Cette année, en plus de Beaufonds, Bois-Rouge devrait aussi réceptionner les cannes du centre du Grand-Pourpier de Saint-Paul. 
© Stéphane Enilorac
© Stéphane Enilorac
Les plateformes du Nord et de l'Est réceptionnent donc les cannes depuis 6h ce matin…sauf à Beaufonds où ça a commencé avec une demi-heure de retard en raison d’une panne informatique (réseau).

Un moindre mal pour la plateforme bénédictine un temps menacée de blocage par la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs.

Les deux syndicats de planteurs envisageaient de protester contre les nouvelles procédures de contrôle des remorques et la présence de vigiles sur les plateformes…Mais au final donc, aucune manifestation. Une réunion de concertation (CPCS – Comité Paritaire de la Canne et du Sucre) est prévue ce vendredi avec l’usinier Téréos.
© Stéphane Enilorac
© Stéphane Enilorac
Ce matin, Marc Thierry, responsable agricole de la sucrerie de Bois Rouge supervisait les livraisons de cannes. Il a fait le point sur les contrôles des remorques transportant des cannes coupées à la coupeuse mécanique...Pour éviter d'éventuelles fraudes,Téréos a pris de nouvelles dispositions. C'est ce qu'il a expliqué à Stéphane Enilorac: 

Contrôles des cannes ITW Marc Thierry

De son côté, le Parti "Croire et Oser" (PCO) s'interroge aujourd'hui sur l'avenir de la filière canne. Pour sauver les milliers d'emplois locaux, ll propose le développement de la canne fibreuse, à mi-hauteur.  Alexandre Lai Kane Cheong porte-parole de PCO répond aux questions de Frédéric Hoarau et Jean-Claude Toihir
"Croire et oser "donne son avis sur la campagne sucrière

Dans l'ouest et le sud, la campagne sucrière démarre officiellement le 23 juillet prochain. Les planteurs péi ont jusqu'au mois de décembre pour livrer leur production. La récolte ne devrait pas atteindre des sommets. Les organisations syndicales tablent sur 880 000 tonnes de cannes. 




 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play