Campagne sucrière 2021 : baisse du tonnage et de la richesse, la FDSEA lance l’alerte

agriculture
La coupe cannes la commencé !
La coupe cannes la commencé ! ©Laurent Figon
La campagne sucrière 2021 sera pire que celle de 2020. Ni le tonnage ni la richesse ne sont au rendez-vous, et la FDSEA lance l’alerte. Le syndicat agricole demande une solution en urgence pour venir en aide aux planteurs.

Les planteurs sont inquiets pour la fin de la campagne sucrière. La canne n’atteint pas la richesse escomptée, elle baisse de 8% par rapport à l’année dernière. Elle est ainsi inférieure aux moyennes des 10 dernières années.

La FDSEA craint une campagne "catastrophique". Alix Mardé, le président du syndicat agricole, annonce un tonnage de 3% inférieur à celui de l’année dernière alors qu’il était déjà à l’époque historiquement bas.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère : 

Une fin de campagne sucrière pas très riche ©Réunion la 1ère

 

Une mesure de rattrapage exceptionnelle

La FDSEA demande au Comité paritaire interprofessionnel de la canne et du sucre un rattrapage pour certains agriculteurs et la mise en place des mesures exceptionnelles pour sauver la campagne sucrière.

La convention canne ne prévoit qu'un seul rattrapage sur la période d’une convention, or certains planteurs en ont déjà bénéficié. Le syndicat agricole demande donc exceptionnellement qu’une solution soit trouvée pour aider ces agriculteurs.

La FDSEA interroge également le CIRAD pour que parviennent aux agriculteurs les analyses de sol, obligatoires pour percevoir l'aide pour la replantation. Des résultats d’analyse en retard de plusieurs mois. Un courrier a été adressé à l’organisme pour demander des explications.