Campus Cétacés Mobile : un mini-musée itinérant pour découvrir les cétacés de La Réunion

écologie
Globice Réunion Campus Cétacés Mobile baleines La Réunion
Le Campus Cétacés Mobile. ©Globice Réunion
Particulièrement mis en avant à cette saison, les cétacés sont certes beaucoup observés mais finalement assez mal connus. Pour sensibiliser le grand public à la nécessité de les connaître pour mieux les protéger, Globice Réunion lance son "mini-musée itinérant".

Connaissez-vous le Campus Cétacés Mobile ? Cette toute nouvelle structure vient d’être inaugurée ce vendredi 16 septembre. Elle devrait sillonner l’île durant les 3 prochaines années.

Cette structure mobile a vocation à se déplacer vers les personnes, dans des lieux comme des jardins publics, pour des périodes d’un mois ou deux.

Si les cétacés  sont un " vecteur inestimable de développement économique pour La Réunion ", ils sont avant tout des animaux sauvages qu’il convient de connaître pour mieux les protéger, ainsi que leur milieu.

Un "mini-musée itinérant" sur les cétacés

Le Campus Cétacé Mobile a pour but de sensibiliser le public à la nécessité de protéger les cétacés. Une structure qui faisait jusque-là cruellement défaut, selon Jean-Marc Gancille, le responsable communication de Globice Réunion.

L’association a aménagé un container maritime en dispositif ludique et pédagogique. Le container peut déployer jusqu’à une quinzaine d’ateliers pour permettre au public de découvrir et d’apprendre sur les animaux, sur les activités des scientifiques.

 

Pour de " futurs adultes responsables"

Le campus mobile a été conçu pour permettre au grand public de mieux connaître ces mammifères marins. Les jeunes, les enfants, c’est-à-dire ceux qui sont les futurs adultes, ont été au cœur de la réflexion.

Les animaux sont vulnérables, un tas de menaces pèsent sur eux, ce sont les prochaines générations qui pourront prendre ça en main, puisque nous on n’a pas tout à fait fait ce qu’il fallait, ou en tout cas suffisamment.

Jean-Marc Gancille, responsable communication de Globice Réunion

Il compte sur les nouvelles générations pour prendre conscience de ce trésor, de ce patrimoine, et d’avoir envie de le protéger en changeant nos comportements.

Grand-Bois, lieu d'observation des premières arrivées

C’est à Grand-Bois que la présentation du Campus Cétacés Mobile a été faite ce vendredi 16 septembre. Un lieu historique pour l’association Globice Réunion, puisque c’est là qu’elle a été créée.

Grand-Bois est aussi le lieu des premières observations de l’arrivée des baleines à bosse lorsqu’elles arrivent à La Réunion depuis l’Antarctique, explique Jean-Marc Gancille, les responsable communication de Globice Réunion.

A terme, l’association projette d’y construire " en dur " une sorte de Kélonia des Cétacés, annonce-t-il, d’ici 3 ans. Il s’appellera "Balèn".