Carburants : la remise de 20 centimes accordée par TotalEnergies aussi appliquée dans les Outre-mer

océan indien
Les prix des carburants sont à la hausse dans les stations-services de La Réunion
Les prix des carburants sont à la hausse dans les stations-services de La Réunion ©Olivier Murat
Le vendredi 22 juillet, le groupe TotalEnergies annonçait une ristourne de 20 centimes par litre de carburants jusqu’en novembre en France métropolitaine. Le doute planait pour les Outre-mer. Le pétrolier communique ce vendredi dans les colonnes du Journal du Dimanche et confirme que les Outre-mer seront bel et bien concernés.

L’annonce avait fait grincer les dents des parlementaires réunionnais, notamment ceux de Frédéric Maillot, député de la 6ème  circonscription et Jean-Hugues Ratenon, celui de la 5ème.

Ce dernier, dans un communiqué, déclarait, "nous sommes exclus d’office de cette "aide", ce qui parait invraisemblable, incroyable quand nous savons que nous avons des revenus inférieurs que dans l’hexagonale et un coût de la vie plus cher".

Le député de la 5ème circonscription faisait alors référence au coup de pouce accordé par TotalEnergies, la semaine dernière, aux automobilistes Français. Une aide de 20 centimes entre septembre et novembre, puis à 10 centimes jusqu’en décembre.

Le flou planait alors sur une application de cette mesure en Corse et sur les territoires ultramarins.

Une annonce ce vendredi dans les colonnes du JDD

Finalement, la ristourne sera bien appliquée partout dans les Outre-Mer. TotalEnergies l’a annoncé à nos confrères du Journal du Dimanche ce vendredi.

Un coup de pouce qui s’ajouterait donc à l’aide de 18 centimes d’euros mise en place par l’État, revalorisée à 30 centimes d’euros mercredi dernier par le gouvernement avec une mise en application en septembre.

Si l'annonce est bien perçue, elle soulève des interrogations

L’extension de l’aide de TotalEnergies aux territoires ultramarins soulève désormais d’autres inquiétudes. Car, la question se pose désormais des stations-services officiant à La Réunion et ne dépendant pas du groupe TotalEnergies.

En effet, ici, le prix des hydrocarbures est fixe, statué par le Préfet, quel que soit la station où vous vous arrêter pour faire le plein, contrairement à l’hexagone où les prix varient en fonction du pétrolier.

Une inquiétude abordée lors d’une rencontre, ce vendredi après-midi, entre le député Ratenon et Florian Cousineau, directeur de la SRPP, la Société Réunionnaise de Produits Pétroliers.

Pour lui, l’application de la baisse de 20 centimes de TotalEnergies va poser un problème pour les autres compagnies pétrolières, notamment Vito, Engen et OLA (…) Mais je demande une baisse significative des prix des carburants sur l’ensemble des stations-services. 

Jean-Hugues Ratenon, député LFI de La Réunion

Le député de la 5ème circonscription en appelle ainsi à « la responsabilité du Préfet de réunir en urgence toutes les compagnies pétrolières pour une baisse généralisée des prix à la pompe. »

Même son de cloche du côté du député de la 6ème circonscription. Pour Frédéric Maillot, si on peut se réjouir de l’annonce de TotalEnergies, quid des autres stations qui sont aussi pourvoyeuses d’emploi dans l’île.

Retrouvez son interview sur Réunion La 1ère :

Frédéric Maillot, député. Remise total energies : un bon début

20 centimes de moins c’est déjà une victoire. Ma question c’était « est-ce que cette mesure est applicable à La Réunion ? » Il se trouve que c’est oui (…) Qu’en est-il des autres gérants de stations-service qui ne font pas partie du réseau Total ? Il faut aussi que l’on respecte cette concurrence. 

Frédéric Maillot, député Nupes de La Réunion

Le député de la 6ème circonscription a déjà entamé des discussions avec le représentant des stations-service à La Réunion. « Cela va aussi se jouer sur les bancs de l’Assemblée » précise Frédéric Maillot.

Il faut continuer et que le combat continue pour que nous puissions gagner du pouvoir de vivre.

Frédéric Maillot, député Nupes de La Réunion

Les modalités de la remise ne sont pas encore précisées pour les DOM

TotalEnergies, en revanche, n’a pas encore indiqué si la remise accordée dans les Outre-Mer suivra le même calendrier que celui mis en place en France hexagonale.

Ce qui correspond à une baisse de 20 centimes du 1er septembre au 1er novembre, ajoutée à la remise gouvernementale de 30 centimes. Puis une aide de 10 centimes versée par TotalEnergies jusqu’au 31 décembre, là aussi ajoutée au coup de pouce du gouvernement.

Actuellement, à La Réunion, les tarifs des carburants sont de :

  • 1.94 euros le litre de sans-plomb
  • 1.64 euros le litre de gazole

Des prix, en hausse depuis plusieurs mois, et qui bénéficient déjà d’une réduction de 15 centimes accordée par l’Etat.

Suite à la parution de cet article, TotalEnergies tient à préciser que "la Compagnie est prête à pratiquer le rabais dans les DOM TOM en concertation avec les autorités locales".