Carburants : les prix à la pompe s'envolent au 1er juin

consommation
hausse des prix des carburants
©Daniel Fontaine
Après des prix en diminution, les carburants repartent à la hausse, à partir du 1er juin. +8 centimes pour le sans plomb, +2 centimes pour le gazole et +2 euros pour la bouteille de gaz. Une augmentation qui s'explique par le contexte international. 
 

Après une chute des prix à la pompe et du gaz pendant le confinement, les tarifs repartent à la hausse. Des prix qui s'envoleront même à partir du 1er juin. Rappelons que les prix des produits pétroliers et gaziers à La Réunion sont fixés en application des dispositions du code de l’énergie. 

  • Sans plomb : le prix public est en hausse à 1,17 €/litre (+ 8 cts). Cette évolution s’explique essentiellement par la hausse de la cotation.
     
  • Gazole : le prix de vente est en hausse à 0,90 €/litre (+ 2 cts). Comme pour le SSP, le fret est en baisse.
     
  •  Gaz : le prix final de la bouteille est en hausse à 17,28 €. Cette évolution s’explique par la hausse des cotations mensuelles (+ 42,26 % en cumulé). Le contrat de fret évolue à la hausse. On retient toujours le prix le plus bas communiqué par les opérateurs.
En conséquence, les prix des produits pétroliers et gaziers de La Réunion s’établissent de la façon suivante au 1er juin 2020 :
 
prix des produits pétroliers et gaziers de La Réunion
 

Augmentation des prix des carburants et du gaz lié au contexte international


Le contexte international actuel entraîne une augmentation des prix des carburants ainsi que du gaz. Une augmentation qui prendra effet à partir du 1er juin, à La Réunion.

Sur les 15 premiers jours ouvrés du mois de mai, on constate une évolution des cotations moyennes des carburants fortement orientée à la hausse pour le supercarburant (+ 60,9 %) par rapport au mois précédent ainsi que pour le gazole mais plus modérément (+ 6,2 %).         

En ce qui concerne le gaz, la cotation mensuelle du BUTANE enregistre une hausse à 340 $/TM (+ 41,67 %). La cotation du Propane augmente également (+ 47,83 %).
Par ailleurs, une baisse du fret (pour les carburants) de 18,82 % a été observée sur la même période.

De plus, à la suite d’une évolution de l’euro par rapport au dollar, la moyenne des parités sur 15 jours ouvrés s’établit à 1,0867 $ pour 1 € pour le gaz (à la baisse) et 1,0880 (à la hausse) pour les carburants (les 1er, 7 et 25 mai étaient fériés à Singapour).
Les marges de gros, les marges de détail, ainsi que les frais de passage qui sont fixées par arrêté préfectoral restent pour leurs parts inchangées.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live