Carrière des Lataniers : La mairie de la Possession vote à l’unanimité la participation de la région

environnement
Carrière des Lataniers : La mairie de la Possession vote à l’unanimité la participation de la région
Conseil Municipal Mairie de la Possession ©Daniel Fontaine
Cet après-midi, se tenait à la mairie de la Possession un conseil municipal exceptionnel pour faire approuver l’avenant renforçant la participation de la Région Réunion dans le développement du réseau routier et des infrastructures de la ville.
 
A l’ordre du jour du conseil municipal exceptionnel de ce lundi 30 juillet à la Mairie de la Possession, la convention entre la ville et la Région sur l’ouverture et l’exploitation de la carrière des Lataniers.

Ils étaient 3 élus de l’opposition à voter contre cet avenant, qui lie par une convention la municipalité et la collectivité. La région va donc injecter jusqu’à 20 millions d’euros de financement pour développer le réseau routier et les écoles selon Vanessa Miranville, Maire de La Possession.
Carrière des Lataniers : La mairie de la Possession vote à l’unanimité la participation de la région
Elus de l'opposition ©Daniel Fontaine

L’enjeu de cette convention est l’exploitation de la carrière des Lataniers, qui selon la majorité, va permettre l’aménagement d’une voie de liaison et le franchissement de la Ravine des Lataniers.

La carrière exploitée dès 2020

L’ouverture de la carrière est prévue pour 2020 et son exploitation prévoit l’extraction de 2,5 millions de tonnes de roches sur une durée de 2 ans et demi alors que l’ancienne convention prévoyait l’extraction de 7,5 millions de tonnes de roches. Tout ceci sous réserve de l'obtention des autorisations environnementales.
 
carr
©Daniel Fontaine

L’opposition se dit choquée "par ce qu'elle considère comme un coup bas", selon eux Vanessa Miranville ne dit pas tout sur les dangers potentiels que pourraient subir la population, si cette carrière s'ouvre.

Erick Fontaine affirme qu’aucune étude d’impact n’a été menée.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live