publicité

Casanova Agamemnon, le plus vieux prisonnier de France, ne veut pas se rendre à la prison de Fresnes

Casanova Agamemnon purge sa 47ème année de prison. Il a demandé pour la 18eme fois sa libération conditionnelle. Il doit être transféré à la prison de Fresnes au Centre national d’évaluation.

Casanova Agamemnon arrive à La Réunion en 2014 © Réunion1ère
© Réunion1ère Casanova Agamemnon arrive à La Réunion en 2014
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
Le Centre National d’Evaluation de Fresnes a été créé au début des années cinquante. C’est un outil qui permet à l’administration pénitentiaire d’examiner la personnalité des détenus pour pouvoir prendre une décision adaptée.
 
Casanova Agamemnon est à La Réunion au centre de détention du Port, à sa demande, depuis le 25 mars 2014.
Condamné à perpétuité en 1970, il a déjà bénéficié d’une libération conditionnelle au bout de 15 ans derrière les barreaux.
Il est revenu à La Réunion, mais sa perpétuité a été réactivée après le meurtre d’un de ses frères.
 
Pour pouvoir bénéficier d’une nouvelle libération conditionnelle, Casanova Agamemnon doit être transféré à Fresnes le 3 novembre pour être évalué pendant plusieurs semaines.
 
Il refuse pour l’instant de quitter La Réunion.
 
En images avec Sigrid Chane Kaye Bone et Florence Bouchou.
Casanova Agamemnon refuse d'être évalué à Fresnes


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play