publicité

Casanova Agamemnon, le plus vieux prisonnier de France, ne veut pas se rendre à la prison de Fresnes

Casanova Agamemnon purge sa 47ème année de prison. Il a demandé pour la 18eme fois sa libération conditionnelle. Il doit être transféré à la prison de Fresnes au Centre national d’évaluation.

Casanova Agamemnon arrive à La Réunion en 2014 © Réunion1ère
© Réunion1ère Casanova Agamemnon arrive à La Réunion en 2014
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
Le Centre National d’Evaluation de Fresnes a été créé au début des années cinquante. C’est un outil qui permet à l’administration pénitentiaire d’examiner la personnalité des détenus pour pouvoir prendre une décision adaptée.
 
Casanova Agamemnon est à La Réunion au centre de détention du Port, à sa demande, depuis le 25 mars 2014.
Condamné à perpétuité en 1970, il a déjà bénéficié d’une libération conditionnelle au bout de 15 ans derrière les barreaux.
Il est revenu à La Réunion, mais sa perpétuité a été réactivée après le meurtre d’un de ses frères.
 
Pour pouvoir bénéficier d’une nouvelle libération conditionnelle, Casanova Agamemnon doit être transféré à Fresnes le 3 novembre pour être évalué pendant plusieurs semaines.
 
Il refuse pour l’instant de quitter La Réunion.
 
En images avec Sigrid Chane Kaye Bone et Florence Bouchou.
Casanova Agamemnon refuse d'être évalué à Fresnes


Sur le même thème

  • justice

    Tribunal administratif : le collectif anti-paillotes débouté

    Les requêtes déposées par le collectif de Défense du Domaine Public Maritime jugées irrecevables. Les plaignants demandaient l'annulation des autorisations d'installation des paillotes, le magistrat a estimé qu'ils n'étaient pas fondés à effectuer cette démarche.

  • justice

    Casanova Agamemnon libérable !

    Le collège d'expert chargé de se prononcer sur la possible libération de Casanova Agamemnon vient de rendre un avis favorable. Le Réunionnais, plus ancien détenu de France, est incarcéré au centre de détention de la Pointe-des-Galets où il s'est marié le 27 novembre 2017. 

  • justice

    Justice : la visite de la chancellerie boycottée par les magistrats

    Alors que les principaux directeurs de service du ministère de la Justice viennent présenter, ce lundi, le projet de loi de programmation et de réforme de la Justice, l’intersyndicale des magistrats et fonctionnaires de La Réunion appelle au boycott de cette visite.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play