publicité

CCIR : Le tribunal administratif rejette les plaintes des candidats opposés à l'élection d'Ibrahim Patel

L'élection d'Ibrahim Patel validée par le Tribunal administratif selon un communiqué.
Le tribunal rejette les protestations de Michel Allamèle tête de liste de "Tous ensemble pour une économie solidaire et combative" ainsi que celle de Bruno Cohen leader de la liste "L'union péi".

© Delphine Poudroux (Réunion1ère)
© Delphine Poudroux (Réunion1ère)
  • Par Rahabia Issa
  • Publié le
Le tribunal administratif rejette les plaintes déposées par les candidats des listes "Tous ensemble pour une économie solidaire et combative" et "L'union péi".

Lors des dernières élections à la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Réunion, qui se sont déroulées les 20 octobre 2016 au 2 novembre 2016 les résultats proclamés le 10 novembre 2016, donnaient vainqueur la liste d'Ibrahim Patel.

Dans les heures qui ont suivi le dépouillement Michel Allamèle et Bruno Cohen, têtes de liste opposées à l'actuel président, ont tous deux saisi le tribunal administratif en vue de l'annulation de l'élection d'Ibrahim Patel.
Notamment pour "fraude massive et détournement de nombreux matériels de vote par correspondance non distribués par les services postaux avec la complicité d'agents de ces services ou récupérés auprès d'électeurs afin de voter à leur place" selon le communiqué envoyé par le Tribunal administratif.
Le tribunal a estimé "que les faibles éléments de preuve matérielle qui étaient apportés.....n'étaient pas suffisants pour établir l'existence d'un système organisé...".

Par conséquence, le tribunal administratif valide l'élection d'Ibrahim Patel à la présidence de la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Réunion (CCIR).

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play