Centres des finances publiques : suppression du paiement en espèces à partir du 1er septembre 2021

impôts
Centre des Impots champ-fleuri Saint-Denis 020119
©Réunion la 1ère
A partir du 1er septembre 2021, les paiements en espèces ne seront plus acceptés dans les centres de finances publiques. Pour payer vos impôts ou la cantine de votre enfant, il faudra désormais passer par une solution de paiement sécurisée : prélèvement, paiement en ligne, par carte bancaire,...

C'est encore un mode de paiement courant dans les centres des finances publiques de La Réunion, mais à partir du 1er septembre prochain, les paiements en espèces ne seront plus acceptées. L'annonce a été faite ce mardi 17 août par la Direction régionale des finances publiques de La Réunion.

Privilégier le prélèvement ou encore le paiement en ligne

La DRFP indique qu'à quelques rares exceptions, il faudra désormais régler en passant par les solutions de paiement sécurisée suivante :

  • le prélèvement mensuel ou à l'échéance, par le biais de contrats
  • le paiement en ligne des avis d'impôts sur impots.gouv.fr : 7 jours/7 et 24h/24
  • le paiement sur payfip.gouv.fr (factures cantine, crèche, hôpital, eau) : 7jrs/7, 24h/24
  • le paiement sur amendes.gouv.fr : 7jrs/7, 24h/24
  • le paiement par carte bancaire, limité à 300 euros
  • les points de paiement de proximité auprès des partenaires de la FDJ.

Comment reconnaître les points de paiement de proximité ?

Dans le cas des points de paiement de proximité, pour payer en espèces dans la limite de 300 euros ou par carte bancaire, il faudra se munir de la facture avec un QR code autorisant ce paiement chez un partenaire agréé avant de se rendre chez votre buraliste affichant le logo "Paiement de Proximité". La liste des partenaires est disponible sur impots.gouv.fr dans la rubrique Particuliers.

Logo Paiement de proximité Finances Publiques Impots
©Finances Publiques

Quelles exceptions pour les paiements en espèces ?

La Direction régionale des finances publiques de La Réunion indique que quelques exceptions sont néanmoins prévues pour les paiements en espèces : elles concernent le contentieux fiscal, la taxe d'aménagement (avec plafond de 300 euros), les amendes de composition pénale, les jours amendes (sans plafond) et les scellés.