publicité

La CFDT-BTP lève le camp après 3h de barrage filtrant à l'entrée de la Route du littoral

Plusieurs membres du syndicat CFDT-BTP se sont positionnés à l'entrée de Saint-Denis et ont effectué un barrage filtrant pour protester contre la fin de l'exploitation d'andains. Selon eux, des emplois seraient menacés dans le secteur, une des nombreuses conséquences liées au chantier de la NRL.

© Reunion La 1ère
© Reunion La 1ère
  • Par Rahabia Issa
  • Publié le
Après 3 heures de barrage filtrant à l'entrée de la route du littoral à Saint-Denis, le syndicat CFDT-BTP a décidé de mettre fin au rassemblement qu'ils avaient mis en place très tôt ce jeudi matin. En cause l'exploitation d'andains qui seraient remis en question, les membres du syndicat se disent directement impactés par cette décision pour l'instant non définitive. 
selon le syndicat et son représentant, plus de 200 emplois seraient menacé avec des licenciements 150 salariés en contrat de chantier ont d'ores et déjà été remerciés.
Le ravitaillement du chantier de la Nouvelle Route du Littoral pose question, d'où cette mobilisation ce jeudi matin.

Reportage de Sufaty Toumbou-Dany et Alix Catherine
La CFDT-BTP lève le camp après 3h de barrage filtrant à l'entrée de la Route du littoral

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play