réunion
info locale

Chasse tangue : une saison qui démarre sous la pluie

chasse
Chasse au tangue
La chasse au tangue est ouverte ©Willy Fontaine
La saison de la chasse aux hérissons péi est officiellement ouverte depuis aujourd’hui. Un démarrage difficile suite aux mauvaises conditions météorologiques.
 
Ils étaient quelques irréductibles à s’être lancés à la chasse aux tangues ce samedi matin dans la forêt de Bébour-Bélouve dans les hauts de l’Est. Ils ont patienté près d’un an avant que ne s’ouvre de nouveau la saison et étaient pressé d’aller capturer le petit mammifère, particulièrement goûtu cuisiné en civet et apprécié traditionnellement par les familles réunionnaises.

Mais la pluie a joué les trouble-fêtes ce samedi. Plusieurs chasseurs ont très vite abandonné la traque. Même les chiens, détrempés, étaient peu coopératifs. Seule une dizaine de tangues ont été capturé ce matin.

Le reportage de Céline Latchimy et Willy Fontaine : 
©reunion

L’an dernier, 93 000 tangues ont été capturé dans l’île par des chasseurs ayant obtenu une licence auprès de l’Office National des Forêts. Un carnet individuel et nominatif leur permettant de noter les informations relatives au nombre d’animaux tués lors de chaque partie de chasse ainsi que les localisations spécifiques. L’objectif, lutter contre le braconnage et valoriser une chasse durable.  25 500 hectares de forêt, répartis en 13 lots un peu partout dans l'île, sont mis à disposition des chasseurs. Des règles strictes sont à respecter sous peine de sanction. L’animal doit être prélevé grâce au chien du chasseur, et non à l’aide d’une arme.

Quant au braconnage, il est également sanctionné. Chasser sans être titulaire du permis, sans assurance ou sur un terrain sans consentement peut valoir une amende allant jusqu’à 1 500€ voire 3 000€ en cas de récidive. Chasser sans avoir son permis sur soi peut également conduire à une amende de 38€.