Les chauffeurs du Groupement d’Insertion des Personnes Handicapées en grève illimitée

manifestation
Les salariés du Groupement d’Insertion des Personnes Handicapées en grève illimitée
Les salariés du Groupement d’Insertion des Personnes Handicapées en grève illimitée ©Mélody Nourry
Les chauffeurs du Groupement d’Insertion des Personnes Handicapées poursuivent leur grève illimitée entamée mercredi. Un piquet de grève est toujours installé devant le siège de l’entreprise, à Saint-Denis. Les grévistes ont reçu le soutien de la députée Ericka Bareigts ce matin.
Depuis deux jours, les chauffeurs du Groupement d’Insertion des Personnes Handicapées sont en grève illimitée. Ils protestent contre "des licenciements abusifs et de mauvaises conditions de travail".
 

Soutien d'Ericka Bareigts

Ce vendredi 9 novembre, la députée et ancienne ministre des Outre-mer, Erika Bareigts est venue pour entendre leurs revendications. Elle leur a demandé de prendre un rendez-vous avec le Conseil Départemental et s’est proposée de les accompagner et de les soutenir.
 

Des licenciements

Les salariés protestent contre leurs conditions de travail et de rémunération. La secrétaire générale de l’Union Régionale 974, Clara Derfla, déplore les conditions de travail des chauffeurs. Une vingtaine de personnes auraient été licenciées depuis le mois de février. La représentante syndicale dénonce ces licenciements. Les salariés parlent ainsi d’une gestion abusive de la part du directeur et demande son départ.
 
Les salariés du Groupement d’Insertion des Personnes Handicapées en grève illimitée
©Mélody Nourry
 
Les salariés du Groupement d’Insertion des Personnes Handicapées en grève illimitée
©Mélody Nourry

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live