Des saisonniers en formation pour le début des vendanges à Cilaos

agriculture cilaos
Chai de Cilaos
©Loïs Mussard

Les premières journées de vendanges ont lieu dans le cirque de Cilaos, à La Réunion. La récolte s'annonce très bonne. Cette année, des saisonniers sont en formation au chai de Cilaos. Reportage.

"Toutes les grappes de raisins que vous trouvez comme celle-ci, vous les coupez à cet endroit précis, explique Olivier Cadarbacasse, vigneron et propriétaire du chai de Cilaos. C’est une vraie satisfaction de transmettre la passion que l’on a pour la vigne et le vin". A ses côtés, Jérémy et Jean-Max, deux saisonniers. Ces viticulteurs en herbe participent aux premiers jours de vendanges à Cilaos.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Les vendanges commencent à Cilaos où des saisonniers sont en formation

 

L’apprentissage des vendanges

Depuis le mois d’août, Jean-Max et Jérémy découvrent l’univers viticole et se forment avec Olivier Cadarbacasse. Ils ont déjà planté 14 000 pieds de vignes. Désormais, les vendanges sont une nouvelle étape de leur apprentissage.

"J’étais dans le bâtiment, j’ai entendu qu’on cherchait du monde pour planter, tailler et récolter le raisin", explique Jérémy Pajaniaye, 34 ans, saisonnier.

Pour Jean-Max Mnémosyme, 47 ans, c’est une nouvelle vie qui s’annonce. Très attentif aux conseils d’Olivier Cadarbacasse, il a longtemps travaillé dans la canne et envisage maintenant une reconversion dans la vigne. "C’est comme tous les boulots, il faut travailler, là ce sont les vendanges, après ça sera le vin", sourit Jean-Max Mnémosyme.

Structurer la filière viticole à La Réunion

Vigneron et propriétaire du chai de Cilaos, Olivier Cadarbacasse a pour projet de former de nouveaux viticulteurs pour créer une filière viticole.

"Avec ma femme, nous sommes exploitants à Bordeaux depuis 20 ans, raconte Olivier. Nous avons envie de transmettre cette passion qui nous anime. Voir cet émerveillement dans leurs yeux, c’est une vraie satisfaction. Ils sont motivés, j‘espère que ça va encourager d’autres viticulteurs à se lancer. Nous voulons structurer une filière viticole à La Réunion, mais c’est long à mettre en place".

En attendant Jean-Max et Jérémy apprennent le métier. Pour cette première journée de vendanges, ils ont récolté 400 kilos de raisins avant de prendre la direction du chai pour la vinification.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live