Vaccination : les opérations éphémères se poursuivent dans les hauts de l'île

coronavirus cilaos
Les opérations de vaccination se poursuivent à La Réunion.
Les opérations de vaccination se poursuivent à La Réunion. ©Imaz Press
Début juillet, la vaccination était en retard dans les cirques notamment à Cilaos. Pour faciliter l'accès à la vaccination aux habitants des opérations éphémères sont organisées. Dès ce matin et sur deux jours, les habitants peuvent venir se faire vacciner dans un centre installé à l'hôpital.

A Cilaos comme partout ailleurs, la vaccination est possible chez les infirmiers et médecins libéraux, de même que dans les pharmacies. Mais depuis mi-juillet et l'annonce de la mise en place du pass sanitaire, les demandes ont augmenté.  Le centre de vaccination le plus proche étant à Saint-Pierre, les professionnels de santé se sont organisés avec l'ARS pour proposer des journées éphémères de vaccination.

Plus de 200 inscrits en 2 jours

Des chapiteaux et des sièges ont été installés dans la cour de l'hôpital. Pour cette 6ème opération, 288 personnes sont inscrites sur les 2 jours. En grande majorité des secondes doses. De plus en plus de jeunes, selon l'un des médecins. 

Depuis les premières journées en mars, 700 habitants du secteur ont été totalement vaccinés. De nouvelles journées pourraient être programmées si le besoin s'en faisait sentir, notamment avec la recommandation d'une troisième dose pour les personnes immunodéprimées ou âgées de plus de 65 ans. Des personnes âgées qui font partie du public cible de ces opérations car elles rencontrent d'importantes difficultés de déplacement. 

Plus de 50% de la population éligible dispose d'un schéma vaccinal complet

Alors que le Préfet s'exprimera demain sur un possible assouplissement des mesures de freinage, la couverture vaccinale progresse à La Réunion mais reste insuffisante selon l'ARS, pour garantir une immunité collective. Au 29 août, 793 808 injections ont été administrées dans le département.

A ce jour :

  • 63,5% de la population éligible (de plus de 12 ans) est engagée dans un parcours vaccinal (soit 52,1% de la population totale)
  • 53,9 % de la population éligible présentent un schéma vaccinal complet (soit 44,2% de la population totale)

Toutefois, le rythme hebdomadaire des premières injections diminue cette semaine par rapport aux semaines précédentes.