Clara, Davy Sicard, Camélia Jordana, Metronomy : et toujours un vent de fête sur le Sakifo Festival

musique
Davy Sicard au Sakifo Festival, samedi 4 juin.
Davy Sicard au Sakifo Festival, samedi 4 juin. ©Imaz Press
Clara, Davy Sicard, Camélia Jordana, ou encore Metronomy ont assuré l’ambiance. Un vent de fête s’est emparé de la Ravine Blanche depuis vendredi avec le Sakifo Festival. Il a soufflé encore un peu plus fort, hier, samedi 4 juin.

Entamée vendredi, l’édition 2022 du Sakifo Festival se poursuit sur le site de la Ravine Blanche à Saint-Pierre.

Samedi 4 juin, au deuxième soir de concerts, le public était toujours au rendez-vous, heureux de retrouver la belle ambiance du Festival après plusieurs éditions perturbées par la crise sanitaire. Hier soir encore c’est le vent, et le vent de fête qui ont soufflé ensemble sur les scènes du Sakifo.

Le Sakifo Festival, samedi 4 juin.
Le Sakifo Festival, samedi 4 juin. ©Imaz Press

Une première pour Clara

Dès 18 heures, Clara a ouvert le bal avec un concert retransmis en direct sur Réunion La 1ère. L'étoile du séga, la jeune femme est arrivée sur la scène Filaos avec son titre, "La force l’amour". Chantez, dansez, krazez, le ton est donné pour ce concert passé entre quelques gouttes de pluie. Malgré tout le public est au rendez-vous, pas de quoi décourager les festivaliers.

Clara au Sakifo Festival, samedi 4 juin.
Clara au Sakifo Festival, samedi 4 juin. ©Imaz Press

Retrouvez son concert sur Réunion La 1ère :

Mon premier Sakifo : le concert de Clara

Davy Sicard, envoûtant 

A 19 heures, l’artiste péi Davy Sicard, habitué du Sakifo, retrouve la scène Salahin. En quelques minutes, son maloya envoûte le public. Davy Sicard enchaîne ses succès et plonge le Sakifo dans une douce mélancolie. Artiste engagé, il revient aussi sur la statue de Mahé La Bourdonnais située près de la préfecture, à Saint-Denis.

Regardez un extrait sur Réunion La 1ère :

Davy Sicard au Sakifo ©Réunion la 1ère

Hier soir aussi, un hommage a été rendu par les artistes péi à Tiloun. Le chanteur de maloya est décédé en juillet 2020 et le Sakifo tenait à lui rendre hommage.  

Camélia Jordana, éclatante 

A 21 heures, Camélia Jordana n’est pas encore entrée sur scène qu’elle fredonne depuis les coulisses Banm Kalou Banm de Danyel Waro. Surpris et conquis, le public l’ovationne.

Regardez des extraits sur Réunion La 1ère :

Le show peut commencer. « Non, non, non », « Facile » : des mélodies envoutantes et entêtantes, à seulement 28 ans, Camélia Jordana enflamme la scène Salahin pour la seconde fois de sa carrière.    

Camélia Jordana au Sakifo Festival, samedi 4 juin.
Camélia Jordana au Sakifo Festival, samedi 4 juin. ©Imaz Press

Le maloya de Zanmari Bare

A 22h30, retour de la musique péi avec Zanmari Bare. En quelques minutes, sa voix porte le maloya dans une autre dimension, la sienne. Le spectacle est grand, à la hauteur de l’artiste.    

Zanmari Bare au Sakifo Festival, samedi 4 juin.
Zanmari Bare au Sakifo Festival, samedi 4 juin. ©Imaz Press

Metronomy au bout de la nuit

A 23h30, dernière partie de soirée de ce samedi au Sakifo et ce sont les Anglais de Metronomy qui entre sur la scène Salahin pour finir en beauté.

Regardez un extrait sur Réunion La 1ère :

Metronomy au Sakifo ©Réunion la 1ère

Le groupe de pop électro achève cette nouvelle soirée de fête à la Ravine Blanche.  

Metronomy au Sakifo Festival, samedi 4 juin.
Metronomy au Sakifo Festival, samedi 4 juin. ©Imaz Press

Le programme de ce dimanche  

Ce dimanche, place au traditionnel risofé depuis 10h avant la suite des concerts ce soir.