Clusters à Saint-Denis : la maire Ericka Bareigts annonce de nouvelles mesures restrictives

santé
La maire de Saint-Denis Ericka Bareigt
La maire de Saint-Denis Ericka Bareigts annonce la mise en place de nouvelles mesures pour freiner la propagation du virus ©Indranie Pétiaye
La maire de Saint-Denis Ericka Bareigts entend mettre un frein à la propagation du virus : interdiction de regroupement dans les parcs, suspension des manifestations culturelles et sportives... Dans le chef-lieu, pas moins de trois foyers de contagion sont apparus cette semaine.
 
La maire de Saint-Denis Ericka Bareigts a tenu ce matin une conférence de presse sur l’évolution de la situation sanitaire dans le chef-lieu. Elle explique que la situation l’amène à prendre des dispositions restrictives nouvelles afin de freiner la propagation du virus.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
 
Covid-19 : Saint-Denis renforce les restrictions

Un arrêté municipal va être pris pour interdire notamment les regroupements de plus de dix personnes dans les parcs publics, ainsi que le port du masque obligatoire. L’interdiction devrait être effective d’ici samedi prochain. Celle-ci concerne le cœur vert familial, le parcours littoral, les airs de pique-niques du Colorado.
 

Ericka Bareigts interpelle le préfet


La maire dionysienne demande aussi au préfet Jacques Billant de prendre des mesures plus restrictives. La maire n’y va pas par quatre chemins : elle précise que si aucun nouvel arrêté préfectoral n’est pris, elle prendra les devants même si cela ne relève pas de ses compétences.

Elle dit au passage regretter le manque de transparence avec les autorités notamment sanitaires, allusion aux réunions tenues hier sur la situation au Chaudron où est apparu le premier foyer de contagion, rue Eudoxie-Nonge. Et qui a conduit au report de la rentrée dans dix nouvelles écoles, en plus des quatorze déjà évoquées. "Je regrette qu'il a fallu batailler pour avoir des éléments", réagit ainsi Ericka Bareigts.

Les manifestations sportives et culturelles prévues les prochaines semaines sont également suspendues, annonce encore Ericka bareigts. Elle entend s'entretenir prochainement avec les présidents de clubs sportifs pour statuer au cas par cas.

Il est question en premier lieu, précise-t-elle, de la tenue des matchs de foot, y compris ceux de Régionale 1. Si les règles sanitaires sont respectées, elle autorisera la pratique en club sous réserve que le seuil de dix personnes ne soit pas dépassé.
 

Quid du Grand Raid ?


Qu’en est-il alors de la tenue du Grand Raid dont l’arrivée se fait chaque année au stade de La Redoute, dans le chef-lieu ? La maire de Saint-Denis répond qu’elle souhaite échanger avec l'association organisatrice, tout en soulignant qu’elle ne veut pas d'une annulation, comme cela a été le cas pour le Salon de La Maison à la Nordev.

La maire de Saint-Denis lance aussi un appel aux jeunes, vecteurs "invisibles" du coronavirus. Un appel à la vigilance qui concerne également le monde économique. Ericka Bareigts martèle qu’il faut éviter que La Réunion ne soit touchée par sa première vague. Car la mise en place d’un nouveau confinement porterait un nouveau coup dur à notre économie déjà fortement touchée.

Ces nouvelles mesures restrictives seront limitées dans le temps à un mois, précise Ericka Bareigts. Si chacun respecte les règles durant un mois, la situation pourrait revenir à la "normale", estime-t-elle encore. En cas de non-respect, les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros.
 

Pour la mise en place d’un plan Orsec Covid


"Il est illusoire de dire que la situation n’est que dionysienne", rajoute la maire dionysienne. Ericka Bareigts souhaite notamment revenir sur les modalités d'entrée dans le département. Elle souhaiterait que l’on revienne à l’autorisation exclusive des déplacements pour motifs impérieux.

Pour l’élue, il est important de mettre en place un plan Orsec Covid. L'ensemble des maires de l'île y seraient favorables et attendraient désormais une validation du préfet ou du ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, avance-t-elle.


Ci-dessous l'interview d'Ericka Bareigts par Réunion La 1ère ce dimanche midi :
 
Ericka Bareigts, invitée du Journal de 12h30 ©Réunion la 1ère

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live