réunion
info locale

La coalition internationale confirme la mort du djhadiste réunionnais Fabien Clain en Syrie

terrorisme
Fabien Clain
On attendait la confirmation depuis 8 jours. Fabien Clain a bien trouvé la mort dans une frappe aérienne menée par la coalition internationale
Ce sont les forces américaines qui le confirment ce jeudi soir dans un tweet: le reunionnais Fabien Clain présenté comme l'une des voix de l'organisation Etat Islamique, EI, est bien décédé dans une attaque ciblée le 20 février dernier à Baghouz dans le sud-est de la Syrie.  Quant au frère de Fabien Clain, Jean-Michel il a été blessé dans cette frappe militaire. Depuis juin 2018, les deux réunionnais faisaient l'objet d'un mandat d'arrêt international dans le cadre de l'enquête sur les attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Ces attaques terroristes avaient fait 130 morts et 490 blessés. 
 
Jean-Michel et Fabien Clain sont nés à Toulouse et ont vécu seulement 3 ans dans le quartier du Moufia à Saint-Denis dans les années 90. Selon le site Copains d’Avant, Fabien Clain aurait notamment fréquenté le collège de la Jamaïque à partir de 1991, puis le lycée professionnel l’Horizon. Jean-Michel Clain avait un niveau BEP compatbilité et Fabien lui s'était lancé dans la métallurgie sans grand succès non plus. Selon les déclarations d'un djihadiste arrêté en 2017 et révélées par le journal "Le Monde", les frères réunionnais ont même proposé à l'EI de transformer des enfants en kamikazes, afin de mener de nouvelles opérations terroristes en France. 

Enfin d'après plusieurs sites spécialisésFabien Clain se serait  également manifesté en décembre dernier dans un message audio long de 13 minutes diffusé sur Al-Bayan, la radio de l'Etat Islamique. Dans cette communication, il appelait les symptahisants de l'EI à commettre de nouveaux attentats en France. 
 
Publicité